• Publicité
  • Contact

Jhinaoui participe à Paris à la 34e conférence ministérielle de la Francophonie

00:30 28.11 2017


Jhinaoui participe à Paris à la 34e conférence ministérielle de la Francophonie

Jhinaoui participe à Paris à la 34e conférence ministérielle de la Francophonie 

Le ministre des affaires étrangères, Khemïes Jhinaoui, a mis l’accent, samedi, sur l’importance des économies nouvelles qui, a-t-il dit, contribuent, de manière significative à la redynamisation de la croissance et du développement économiques.

« Les économies nouvelles créent de l'emploi, génèrent de la valeur ajoutée et contribuent ainsi à la pérennisation du développement, à la consolidation de son caractère inclusif et à la facilitation d’une répartition équitable des richesses », a-t-il ajouté lors de la 34e session de la conférence ministérielle de la Francophonie qui se tient les 25 et 26 novembre 2017 à Paris, sur le thème « Économies nouvelles, économie bleue, économie verte : nouveaux moteurs de création de richesse, d’inclusion sociale et du développement durable ».

A cette occasion, le chef de la diplomatie tunisienne a souligné la volonté de la Tunisie de continuer à jouer le rôle qui lui est dévolu en tant que membre fondateur et actif de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). 

A ce propos, Jhinaoui a passé en revue les stratégies et les actions mises en œuvre par la Tunisie, afin d’instaurer ces économies nouvelles et de valoriser leur contribution à la protection de l’environnement et à la promotion des énergies renouvelables et du développement durable.

Lors de son intervention au débat général, Jhinaoui a exprimé la totale solidarité de la Tunisie avec les pays frères et amis victimes du terrorisme, mettant l’accent, à ce propos, sur l’importance de l’instauration d’une coopération étroite et renforcée pour faire face à ce phénomène transfrontalier. 

Dans le même contexte, Jhinaoui a réitéré l'engagement de la Tunisie aux côtés du peuple libyen pour l’aider à dépasser les divergences et accélérer la mise en place d’une solution politique globale et durable.

En marge de la conférence, le ministre des Affaires étrangères a pris part à une séance de travail des ministres et chefs de délégation, tenue à huis clos et placée sous le thème : « Migration et protection des droits de l’Homme à l’épreuve de la traite des êtres humains » et rencontré plusieurs de ses homologues dont notamment les chefs des délégations camerounaise, canadienne et togolaise. 

A noter que la Tunisie abritera, en 2020, le Sommet de la Francophonie, qui coïncide avec la célébration du 50e anniversaire de l'organisation internationale de la Francophonie et constituera l'occasion de rendre hommage aux pères fondateurs de cette prestigieuse organisation dont le leader Habib Bourguiba. 





Voire tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués*

< p >A la une

15 compagnies aériennes du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord signent un important accord de distribution sur 10 ans avec Amadeus

Voire plus »