• Publicité
  • Contact

Les priorités sociales des pays arabes en débat à Gammarth

00:49 28.11 2017


Les priorités sociales des pays arabes en débat à Gammarth

priorités sociales des pays arabes 

Les travaux du congrès ministériel arabe tenu sous le thème « l’intégration des dimensions sociales du plan de développement durable de 2030 dans les politiques sociales des Etats arabes » ont démarré, lundi, à Gammarth.

Les participants à ce congrès, organisé pendant deux jours à l’initiative du ministère des affaires sociales en partenariat avec le secrétariat technique du conseil des ministres des affaires sociales arabes, ont évoqué les dimensions sociales du plan de développement durable à l'horizon 2030 et présenté quelques expériences de pays arabes en matière d’intégration des dimensions sociales dans leurs politiques et plans de développement.

S’exprimant à cette occasion, Mohamed Trabelsi, ministre des affaires sociales a indiqué que le choix de ce thème témoigne de l’importance que donnent les Etats arabes à la concrétisation des objectifs de développement, notamment, à travers la création d’une commission ministérielle arabe pour le suivi de l’exécution du plan de développement durable à l'horizon 2030 outre la déclaration arabe pour la mise en œuvre des dimensions sociales et l’élaboration d’un cadre consultatif pour promouvoir leur concrétisation.

Dans ce contexte, il a mis l’accent sur l’importance de l’économie sociale et solidaire en tant que mécanisme efficace de gestion pour l’intégration économique et sociale des catégories vulnérables afin de lutter contre la pauvreté et promouvoir le développement local, l’emploi et l’intégration du secteur informel dans l’économie structurée, faisant observer que la Tunisie abritera en 2018 une conférence arabe sur l’économie sociale et solidaire en tant que mécanisme de lutte contre le travail précaire et de promotion de l’intégration sociale dans les pays arabes.

Mohamed Trabelsi a indiqué que la Tunisie  a contribué de manière effective à l’élaboration des objectifs de développement à l’horizon 2030 à travers, notamment, l’organisation de consultations nationales élargies, la participation aux négociations internationales sur les objectifs de développement et l’intégration du développement humain et social dans les priorités stratégiques du plan quinquennal 2016-2020.

De son côté, Abdellatif Abid, secrétaire général adjoint de la Ligue des Etats arabes, président du centre de Tunis, a indiqué que l’exécution du plan de développement durable de 2030 est une priorité de l’action arabe commune visant à réaliser le développement des populations arabes malgré les attaques terroristes, les pratiques israéliennes contre le peuple palestinien  et les conflits armés dans certains pays.

Il a ajouté que la réalisation du développement dans la région arabe exige la conjugaison des efforts de toutes les parties et une parfaite coordination entre tous les partenaires à tous les niveaux (national, régional et international), mettant, à cet égard, l'accent sur le rôle de la société civile et du secteur privé.

« La concrétisation du plan de développement durable à l'horizon 2030 exige la poursuite des efforts d’intégration des catégories vulnérables dans la société notamment les personnes porteuses de handicap et les personnes âgées », a-t-il dit.   

D’après Abid, la réalisation de ces objectifs nécessite l’élaboration de bases de données pour pouvoir mettre des stratégies efficaces et réalisables notant, toutefois, la difficulté de concevoir ces bases de données dans les régions qui vivent des conflits.

Pour sa part, Hend Sabih Brak Sabih, présidente de la 37ème session du conseil des ministres des affaires sociales arabes et ministre des affaires sociales et du travail au Koweït a indiqué que la tenue de ce congrès illustre l’attachement des pays arabes  à la réalisation du développement et la garantie d’une vie digne à toutes les populations de la région.

A noter que le programme du congrès comporte plusieurs interventions sur les objectifs et les stratégies adoptées pour lutter contre la pauvreté, les priorités des pays arabes dans le domaine social (femme, famille et enfance) et leur intégration dans les plans de développement et dans les politiques sociales. 





Voire tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués*

< p >Sous le zoom

Chalghoum : L'inscription de la Tunisie dans la blacklist des paradis fiscaux n'illustre pas le niveau de partenariat avec l'UE

Voire plus »