• Publicité
  • Contact

Erdogan : une tournée africaine qui annonce le rush turc

18:49 26.12 2017


Erdogan : une tournée africaine qui annonce le rush turc

Erdogan : une tournée africaine qui annonce le rush turc  

Le président turque Recep Tayyip Erdogan, à la tête de 150 chefs d'entreprises turcs a entamé ce dimanche une tournée africaine, la deuxième depuis son arrivée à l'Ak Saray, le palais présidentiel, il y a  trois ans.

Première étape de cette tournée qui prend l’allure d’un renforcement des relations économiques et stratégiques avec le continent africain, le Soudan. Dimanche à Khartoum, dans la capitale soudanaise, une douzaine d’accords visant à stimuler la coopération économique, militaire et culturelle entre les deux pays ont été signés. Pour le président soudanais Omar el-Béchir, cette visite apparait comme un appui de poids dans un contexte marqué par le retour timide des investisseurs internationaux. Bien qu’une bonne partie des sanctions économiques américaines aient été levées, la cinquième économie africaine en termes de produit intérieur brut (PIB), doit encore faire face aux séquelles de cet embargo qui a duré plusieurs décennies.

Le Soudan et la Turquie envisage de porter leurs échanges commerciaux, actuellement de 500 millions à 10 milliards $, au cours des prochaines années. La coopération devrait également s’intensifier dans le secteur agricole.

Outre le Soudan, le locataire de l’Ak Saray devrait se rendre ensuite au Tchad, avant de mettre le cap sur la Tunisie, pour boucler sa 24è visite dans une capitale africaine.

Avec cette visite, la Turquie envisage de renforcer non seulement son influence économique sur le continent mais prévoit également de mettre en place une représentation diplomatique dans chaque pays africain. Le pays  qui partage sa superficie avec l’Europe et l’Asie, veut renforcer sa présence militaire en Afrique où elle détient sa plus grande base militaire Outre-Atlantique ; en Somalie.

Déjà très actives dans le secteur des transports aériens où par exemple, Turkish Airlines, dessert plus de 151 destinations africaines, les entreprises turques ambitionnent de s’offrir plus de parts de marché africain afin de se hisser au rang des pays comme la Chine, les Emirats arabes Unis et Israël en termes d’investissements.





Voire tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués*

< p >Communiqué

UIB : Une dynamique de croissance soutenue en 2017

Voire plus »