• Publicité
  • Contact

Statoil renforce ses positions dans l’exploration des hydrocarbures en Afrique du Sud

17:52 09.09 2017


Statoil renforce ses positions dans l’exploration des hydrocarbures en Afrique du Sud

Statoil renforce ses positions dans l’exploration des hydrocarbures en Afrique du Sud 

Le groupe pétrolier norvégien Statoil vient d’acquérir, en Afrique du Sud, de nouvelles participations dans deux blocs en offshore dont un, en qualité d’opérateur.

Sur le premier bloc dénommé Exploration Right 12/3/252 Transkei-Algoa, Statoil a arraché une participation de 35% à Exxon Mobil. Ce dernier y conserve 40% d'intérêt ainsi que le statut d’opérateur. Le reste des parts, 25%, est détenu par Impact Africa. La licence couvre environ 45 000 km2 dans des profondeurs d'eau allant jusqu'à 3 000 mètres.

Pour ce qui est du second bloc, Exploration Right 12/3/257 East Algoa, Statoil a acquis 90% de parts avec le statut d’opérateur auprès de OK Energy qui conserve le reste. Ce périmètre est vaste de 9 300 km2.

«Ces transactions renforcent la position de Statoil en Afrique du Sud et notre portefeuille d'exploration à long terme. Elles s'inscrivent aussi dans le cadre de notre stratégie mondiale d'accès aux bassins à fort potentiel.», a déclaré Nick Maden, vice-président de la branche exploration pour l'hémisphère sud chez Statoil.

Statoil a fait son entrée sur le marché sud-africain de l’exploration de pétrole et de gaz en 2015 par l’intermédiaire en acquérant 35% d’intérêt sur le bloc ER 12/3/154 Tugela South Exploration Right, qui couvre une superficie de 9 054 km2, à une profondeur de 1800 mètres.

A propos de Statoil:

Statoil est une compagnie pétrolière norvégienne fondée en 1972. C'est la plus grande entreprise de Norvège avec environ 29 000 employés. Statoil est coté à la bourse d'Oslo et au NYSE, néanmoins l'État norvégien détient toujours la majorité de la société, avec 70,26 % des actions, dont 3,26 % par Folketrygdfondet, le fonds national d'assurances2. Statoil est basée dans la capitale norvégienne du pétrole, Stavanger. Le nom Statoil vient d'une contraction de « State oil », ou Pétrole d'État.





Voire tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués*

< p >A la une

Chahed : Intensifier les opérations de contrôle pour lutter contre la pratique de la monopolisation des légumes

Voire plus »