• Publicité
  • Contact

Kasserine : un forum pour mettre en valeur le patrimoine, les richesses et les particularités de la région

01:40 28.11 2017


Kasserine : un forum pour mettre en valeur le patrimoine, les richesses et les particularités de la région

Kasserine 

La région de Kasserine était à l’honneur en cette journée du 27 novembre grâce à l’initiative du Gouverneur de Kasserine, Monsieur Samir BOUKADIDA, qui avait invité dans les salons de l’UTICA, de nombreuses personnalités du monde politique et économique ainsi que des journalistes réunis autour d’un point presse qui expliquait l’importance de ce Forum.

« Je suis très heureux d’avoir pu, pour la première fois, organiser un tel évènement pour mettre en valeur le patrimoine, les richesses et les particularités de la région de Kassserine. Je tiens vivement à remercier Madame Wided BOUCHAMAOUI qui nous a gracieusement reçus dans les locaux de l’UTICA ainsi que Mr Mokhtar Mnassri, Président de l’union Régionale de l’industrie, du Commerce et de l’Artisanat de Kasserine. Merci aussi à Madame Nejia KHELIFI qui a su, de par sa motivation et sa volonté à promouvoir sa région, animer cette manifestation » déclarait Samir BOUKADIDA.

L’objectif essentiel du Forum est de mettre en avant le potentiel économique de la région de Kasserine, encore trop peu connu. Les officiels, hommes d’affaires et industriels invités pourront, lors de cette journée, apprécier les différentes facettes de développement de la région, sur les plans de l’agriculture, de l’industrie, de l’artisanat et du tourisme, prendre connaissance de tous les avantages accordés par la loi de finances dans les zones spécifiques et découvrir les futurs projets d’infrastructure de la région.

Kasserine, une ville active depuis l’antiquité

Situé au centre ouest tunisien, le gouvernorat de Kasserine, d’une superficie de 8260 Km² et totalisant une population de 425 000 habitants en avril 2015, est ouvert sur le territoire algérien par une ligne frontalière de 220 kilomètres. Zone de montagnes, son altitude est supérieure à 800 mètres et abrite le point culminant de la Tunisie, le Djebel Châambi (1544m).

Kasserine compte parmi les rares villes anciennes qui doit sa célébrité au rôle stratégique, politique et économique qu'elle a joué dans l’Antiquité.

Un potentiel agricole qui ne demande qu’à se développer

La superficie utile agricole du gouvernorat de Kasserine représente 789 000 hectares. Principalement productrice de pommessbiba et foussena, de tomates dont la particularité exclusive en Tunisie est une double saison annuelle, de pistaches, d’amandes, d’abricots, de figues de Barbariethala et de miel de romarin, la politique agricole du gouvernorat s’oriente également vers de nouvelles cultures telles quebiologiques (huile d’olive), les cerises, les raisins, les noix et le jojoba…

Très boisé, le gouvernorat de Kasserine affiche une superficie forestière qui représente 25% de celle du territoire national.

A noter la place importante des nappes alfatières dont la superficie dépasse 180 000 hectares. L’alfa, protection naturelle du sol et de la biodiversité, outil de lutte contre l’ensablement et la désertification, revêt un rôle socio-économique dans l’artisanat, l’énergie et l’emploi.

Kasserine développe de nouvelles zones industriellesoffrant de multiples avantages

Marbreavec deux variétés considérées comme rarissimesà l’échelle mondiale, calcaire, argile, sables silicieux et gypses, ainsi que toutes les autres richesses industrielles de la région, représentent une énorme opportunité d’investissement sans pareil pour activer un important levier de croissance économique qui profiterait à la Tunisie toute entière.

Dans cet objectif d’investissement, de nouvelles zones industrielles sont maintenant disponibles dans les treize délégations : elles bénéficient de main d’œuvre qualifiée et non qualifiée abondante et pourront profiter des avantages mis en place par la nouvelle loi de finance.

Un projet de zone de libre-échange est par ailleurs en cours d’étude dans les régions frontalières avec l’Algérie, de même que le tronçon d’autoroute entre Tunis et Kasserine et une nouvelle ligne ferroviaire entre Kasserine et Sousse.

15000 artisans très actifs contribuent à développer un artisanat à la fois traditionnel et novateur

La production artisanale est à la fois spécifique et variée. Forte de 15000 artisans, doués de savoir-faire et d’esprit d’innovation, l’artisanat de Kasserine est basé sur l’alfa, matière spécifique à la région, avec laquelle de multiples objets de décoration sont réalisés.

Très actifs, les artisans veulent développer de nouveaux produits d’artisanat liés à des techniques traditionnelles ancrées dans l’usage de matières naturelles, issues du terroir local.

Un futur pôle de tourisme écologique et culturel

De par la richesse de sa nature, belle et généreuse, l’étendue de son couvert forestier et de ses espaces ruraux verdoyants, la diversité de ses écosystèmes, le gouvernorat de Kasserine constitue un nouveau pôle de tourisme écologiquetrès prometteur.

De même, le patrimoine archéologique impressionnant de la région de Kasserinequi représente un quart du patrimoine national, constitue un réservoir inépuisable et remarquable pour un tourisme culturel d’envergure (sans compter les arts traditionnels, l’équitation, les festivals, le folklore…).

Le thermalisme aura également son mot à dire dans la région de Kasserine grâce aux sources thermales de Boulaaba. Encore très peu exploitées, seul un investisseur est en train de lancer un projet de hammam privé.

Les projets réalisés dans certaines activités du secteur touristique bénéficient de primes d’investissement dès qu’ils sont installés dans les zones d’encouragement au développement régional.





Voire tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués*

< p >A la une

15 compagnies aériennes du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord signent un important accord de distribution sur 10 ans avec Amadeus

Voire plus »