• Publicité
  • Contact

La dette par habitant des pays d’Afrique subsaharienne en 2016

17:23 27.10 2016


La dette par habitant des pays d’Afrique subsaharienne en 2016

Déterminée par le calcul Dette publique/Population, ce ratio permet de déterminer quels sont les pays africains où la population est la plus endettée et ceux où elle l’est le moins. Sur la base de cette unique statistique, les mauriciens, les gabonais et les cap-verdiens sont individuellement les populations les plus endettées d’Afrique au Sud du Sahara.

Top 10 des populations les plus endettées d’Afrique subsaharienne

Avec une dette publique par habitant en 2016 qui oscille entre 2 et 2.6 millions FCFA (3 000 et 4 000 euros), les populations de Maurice, du Gabon et du Cap-Vert sont les plus endettées du continent. Si Maurice occupait déjà la première place depuis 2014 avec une dette par habitant de 5,4 millions FCFA (8 400 euros), il faut cependant relever qu’il a depuis divisé son endettement rapporté à la population par 2. A l’inverse, le Gabon qui était 5e au classement en 2014 est passé 2e en 2016 puisque sa dette par habitant est passée de 1.7 millions FCFA (2 592 euros) à 2.2 millions de FCFA (3 363 euros) cette année.

Suivent au classement des populations les plus endettées du continent l’Afrique du Sud (1.9 millions FCFA ou 2 848 euros), la Guinée Equatoriale (1.6 millions FCFA ou 2 365 euros), l’Angola (1.2 millions FCFA ou 1 814 euros), le Congo (971 271 FCFA ou 1 481 euros). Enfin, 3 pays d’Afrique australe ferment le top 10 des pays d’Afrique subsaharienne où la dette publique par habitant est la plus élevée, il s’agit de la Namibie (898 794 FCFA ou 1 370 euros), la Botswana (783 690 FCFA ou 1 326 euros) et la Zambie (388 689 FCFA ou 593 euros).

La dette par habitant des pays d’Afrique subsaharienne en 2016 

Top 10 des populations les moins endettées d’Afrique subsaharienne

Les 10 pays d’Afrique subsaharienne où la dette par habitant est la moins élevé ont en comment d’avoir un ratio Dette publique/Population qui n’excède pas 160 euros (soit 105 000 FCFA) par habitant. Par ailleurs, contrairement à ce à quoi on pouvait s’attendre, ces pays ne sont pas forcément les plus peuplés du continent (auquel cas, on aurait pu imaginer qu’ils auraient été avantagés par leur grande population qui abaisserait le dénominateur du ratio).

Avec une dette qui varie entre 37 000 et 42 000 FCFA (ou 55 et 63 euros), le Burundi, la RD Congo et la Centrafrique sont les pays dont la population est la moins endettée. Suivent Madagascar, la Guinée Conakry, le Niger et le Nigéria dont la dette par habitant oscille entre 62 000 et 89 000 FCFA (96 et 135 euros). Enfin, l’Ouganda, le Libéria et la Mali ont une dette par habitant variant de 95 000 et 100 937 (145 et 154 euros)

 La dette par habitant des pays d’Afrique subsaharienne en 2016

Dette par habitant des pays d’Afrique subsaharienne en 2016

La dette par habitant des pays d’Afrique subsaharienne en 2016 

mays-mouissi





Voire tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués*

< p >Communiqué

AMEN BANK lance une panoplie de Packs complets pour chaque catégorie de clients

Voire plus »