• Publicité
  • Contact

Campagne agricole 2017 : l’année de la grande percée pour les Figues de Djebba AOC

13:27 28.09 2017


Campagne agricole 2017 : l’année de la grande percée pour les Figues de Djebba AOC

http://www.plumeseconomiques.com//IMAGES/IMAGES-2017/Septembre-2017/Dégustation-au-Carrefour-La-Marsa-Tunis.jpg 

Plus de 10% de la production des figues du village de Djebba (Thibar) a été commercialisée avec la certification AOC (appellation d’origine contrôlée) au cours de la campagne 2017. La Figue de Djebba est le seul fruit en Tunisie avec AOC. La production certifiée AOC a été commercialisée sur le réseau des grandes surfaces de MG et Carrefour et a été exportée en France, au Canada et à Dubaï.

La campagne agricole 2017 des «Figues de Djebba» avec Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) est arrivée à sa fin et a été clôturée avec beaucoup de succès. Cette année plus de 10% de la production des figues du village de Djebba dans le gouvernorat de Béjà a été commercialisée avec la certification AOC.

Les figues de Djebba sont le premier et seul fruit en Tunisie à avoir reçu une appellation d’origine contrôlée (AOC) par arrêté du Ministre de l’agriculture. L’AOC est un label officiel certifiant la conformité du fruit aux exigences spécifiques de qualité, d’origine, de savoir-faire et de traçabilité. L’Institut National de la Normalisation et de la Propriété Industrielle (INNORPI) a été désigné comme organisme chargé du contrôle de la figue de Djebba AOC et réalise les audits nécessaires auprès des agriculteurs djebbaois.

La labélisation des figues de Djebba avec AOC a démarré en 2014.  Au cours de cette même année 67 agriculteurs se sont groupés pour créer la société mutuelle des services agricoles (SMSA) «Djebba Fruits » dans le but de vendre des figues AOC directement sur les marchés. Au début les quantités certifiées AOC de qualité supérieure représentaient à peine 2% de la production locale. Mais au cours des trois dernières années les choses ont beaucoup changé. Aujourd’hui la SMSA dispose de la seule unité de conditionnement à Djebba, ayant obtenu l’agréage technique à l’export, et d’un camion frigorifique qui assure le respect de la chaîne de froid jusqu’au point de vente final. Pour la SMSA, l’AOC offre une plus-value incontestable : en 2016 les figues AOC se vendaient déjà jusqu’à 80% plus chères que les figues standard.

Durant la campagne 2017, plusieurs opérateurs ont commencé la commercialisation des figues labélisées, telle que la société « Fruits Medina » gérée par un djebbaois, et l’entreprise exportatrice tunisienne «Sadira» qui s’approvisionne auprès des agriculteurs de Djebba ayant adhéré à la démarche AOC. En Tunisie, les figues AOC étaient disponibles à la vente sur le réseau national des supermarchés MG, à Carrefour et dans le point de vente du producteur au consommateur de l’Office des Terres Domaniales à Tunis. De plus, cet été les figues AOC ont été exportées également vers la France, le Canada et Dubaï. Tous ces efforts  ont permis de réaliser un bilan très positif laissant présager un avenir fort prometteur pour la figue de Djebba AOC.

http://www.plumeseconomiques.com//IMAGES/IMAGES-2017/Septembre-2017/Dégustation-au-MG-Tunis.jpg

Le dynamisme créé autour de la figue fraîche AOC a également encouragé le développement des produits transformés. Les femmes du village se sont unies pour valoriser la «Figue de Djebba» hors de la campagne agricole. Les produits dérivés « Délices de Djebba » sont commercialisés par la SMSA « Djebba Fruits » et par le Groupement de Développement Agricole féminin « Kounouz Djebba » créé en 2016 et qui regroupe une vingtaine de femmes.

L’AOC a également permis de développer des activités culturelles. Les djebbaois ont créé en 2017 une association pour promouvoir l’AOC et relancer un festival annuel au pied de la montagne Goraa. En juillet 2017, le village de Djebba était en fête à l’occasion de la 24ème édition de l’ancien festival de Thibar, qui a été rebaptisé « Festival de la Figue de Djebba AOC ».

L’expérience de Djebba est considérée par plusieurs institutions tunisiennes comme un modèle de réussite, qui montre la valeur du label AOC en tant que catalyseur du développement régional. La figue en tant que produit phare fait parler du village, améliore sa visibilité et sa notoriété et permet ainsi de créer une nouvelle dynamique économique et également touristique mettant en valeur les aspects aussi bien culturels qu’historiques de la région. 

Toutes les activités de valorisation de la figue de Djebba AOC sont développées avec l’appui du «Projet d’accès aux marchés des produits agroalimentaires et de terroir» (PAMPAT) qui est mis en œuvre à Djebba par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) en collaboration avec le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche et l’organisme public-privé GIFRUITS avec un financement du Secrétariat d’Etat à l’Economie Suisse (SECO). Conscient du potentiel que présente le village, le Ministère du Tourisme et de l’Artisanat est devenu un partenaire associé pour encourager et développer le tourisme alternatif à Djebba.





Voire tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués*

< p >Dossier

Secteur oléicole en Tunisie : une réelle volonté de changement

Voire plus »