• Publicité
  • Contact

Conférence de lancement de L’AfricaFinLab : Dr Edoh Kossi AMENOUNVE désigné Président

21:10 28.03 2018


CONFERENCE DE LANCEMENT DE L’AfricaFinLab : Dr Edoh Kossi AMENOUNVE désigné Président

Edoh Kossi AMENOUNVE
La conférence de lancement du Laboratoire de la Finance Africaine « AfricaFinLab » s’est tenue à Abidjan au Siège de la BRVM sous la Présidence de M. Bruno KONE, Ministre ivoirien de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste. A l’issue de cette conférence, Dr Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur Général de la BRVM, a été désigné Président de l’AfricaFinLab.

L’AfricaFinLab est un laboratoire d’idées, de soutien et de promotion de la finance en Afrique, au service des acteurs publics et privés. Il a pour principal objectif d’intervenir sur les leviers, qui transforment la finance africaine en s’appuyant, notamment sur les échanges et la coopération internationale.

L’AfricaFinlab vise, également, à accompagner les acteurs de la finance africaine dans la nouvelle ère de la finance mondiale, qui est une finance plus directe, digitale, innovante et fortement consommatrice de compétences et de talents.

Cette initiative s’inscrit dans un contexte africain de nécessaire mobilisation des financements massifs, estimés par la CNUCED entre 600 Md$ à 1200 Md€ par an, pour financer la croissance économique, la diversification des économies africaines, la modernisation des infrastructures de base, etc.

On assiste en parallèle, au niveau mondial à la transformation de l’industrie financière dans son ensemble, avec l’émergence d’une nouvelle finance disruptive, qui ouvre de nouvelles opportunités à la finance africaine, d’autant plus que le continent semble l’intégrer rapidement.

Edoh Kossi AMENOUNVE,

Pour accompagner ces évolutions, l’AfricaFinLab s’est fixé comme axes d’actions prioritaires :

- Accompagner le développement des marchés des capitaux africains, au service du financement des économies africaines et de la croissance ;

- Soutenir l’innovation et la digitalisation de la finance, en particulier le développement des FinTech ;

- Créer un cadre pour le développement des compétences et des talents.
Sur chacun de ces axes, l’objectif est de développer des « écosystèmes » pour créer la masse critique d’échanges et d’activités, nécessaire à la mobilisation des différents acteurs concernés.

Les premières initiatives concrètes de l’AfricaFinLab concernent :

- Le lancement de la première phase de l’observatoire de la finance africaine, diffusé à partir du site internet : http://www.africafinlab.com/fr/observatoire-dela-finance-africaine

- L’organisation le 14 mai prochain à Tunis, en partenariat avec la Banque Centrale de Tunisie et avec le soutien technique du Groupe Talan, de l’Africa BlockChain Summit, réunissant plusieurs banques centrales africaines. Ce rendez-vous sera également l’occasion de l’organisation d’un Hackathon sur les transferts de fonds transfrontiers : https://www.africablockchainsummit.com

Edoh Kossi AMENOUNVE,

- La poursuite de la promotion du financement participatif en Afrique, dans la continuité des premiers travaux, menées par l’AfricaFinLab portant sur une analyse économique des enjeux du crowdfunding en Afrique et la proposition d’un cadre juridique, bonnes pratiques tirées des expériences internationales les plus réussies.

Les prochaines étapes concernent la mise en place un fonds dédié à l’investissement dans des valeurs cotées en Afrique, l’accélération de la finance verte et du financement des infrastructures, le développement des Fintechs en Afrique, etc.

A l’issue de la cérémonie de lancement de l’AfricaFinlab, M. Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur général de la BRVM a été désigné Président de l’AfricaFinlab.

M. Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur général de la BRVM et du DC/BR a déclaré : « la BRVM est heureuse d’accompagner le développement de la finance en Afrique, comme principal levier de la transformation du continent. Le laboratoire sera un creuset des nouvelles idées et des nouveaux talents qui construiront l’Afrique financière de demain ».

Arnaud de Bresson, Directeur général de Paris EUROPLACE a souligné : « La mise en place de l’AfricaFinLab, outil fédérateur d’acteurs de la finance africaine, française et européenne, témoigne de notre volonté commune de relever les défis de la finance moderne, qui sont la nécessaire mobilisation de nouveaux canaux de financement pour accompagner la croissance économique ; le développement d’écosystèmes favorables à la finance digitale et le développement d’expertises et de savoir-faire dans les nouveaux domaines de la finance. Cette initiative a également pour but de renforcer la coopération entre les places financières française et africaines en matière de développement des marchés financiers ».





Voire tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués*

< p >Sous le zoom

Hachem Hmidi : La Tunisie obligée d’importer la moitié de ses besoins en énergie au cours de l’année 2017

Voire plus »