Plumes économiques
Plumes Economiques

Faut-il rééchelonné les dettes des opérateurs touristiques!

0

Tunisie-tourisme-dettes-plumeseconomiques

Des chambres syndicales de professions touristiques relevant de l’UTICA ont revendiqué lundi, le rééchelonnement des dettes de leurs adhérents appelant à les faire bénéficier des mesures adoptées par le gouvernement au profit des hôteliers.

Pour les responsables de ces chambres «les secteurs du tourisme, de l’artisanat, du transport touristique, de location de voitures et des restaurants touristiques traversent une «étape difficile» particulièrement, après l’attaque terroriste survenue à Sousse, le 26 juin dernier.

Un grand nombre de travailleurs dans le secteur de l’artisanat qui emploie plus de 350 mille personnes sont endettés ce qui nécessite le rééchelonnement de leur dettes, lesquelles demeurent moins importantes que celles des hôteliers » a affirmé le président de la Fédération nationale de l’artisanat Salah Ammamou.
 
De son coté, le président de la Chambre nationale des agences de location de voitures Lassaad Mestiri a demandé des sociétés de leasing, un rééchelonnement des dettes des agences opérant dans le secteur compte tenu des difficultés auxquelles elles font face.

Selon Mestiri, environ 4 mille familles sont menacées.

Le secteur, qui compte environ 500 sociétés mettant en location plus de 20 mille voitures, est soumis à des taxes de circulation et des tarifs d’assurances élevés.

Pour sa part, le président de la Chambre nationale des taxis touristiques Mohamed Moez Bouchoucha a souligné l’importance de réechlonner la dette des professionnels dans ce domaine.

Le secteur qui compte environ 200 véhicules opérant dans les aéroports et dans des circuits bien précis, est confrontée à des difficultés dues à la baisse du nombre de touristes, à l’absence du contrôle et à l’augmentation du nombre de charlatans, a-t-il dit.

Quant à Hamadi Bououd, membre du bureau exécutif de la Chambre nationale des restaurants touristiques, il a affirmé que le secteur est menacé de disparition, appelant le gouvernement à faire bénéficier les opérateurs du secteur des mêmes mesures prises en faveur des hôteliers.

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Plumes Economiques