Plumes économiques
Plumes Economiques

La Tunisie a été choisie par la CEA pour le projet de l’utilisation de la technologie mobile dans la statistique

0

Mobile-technologies

La Tunisie a été choisie par la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) pour la réalisation d’un projet favorisant l’utilisation des technologies mobiles pour recueillir les données statistiques.

C’est l’Institut National de la Statistique (INS) qui est chargé d’exécuter ce projet, qui consiste, entre autres composantes, à procéder à la collecte de données via des appareils mobiles, avec la participation de l’Ecole supérieur de la statistique et de l’analyse de l’information (ESSAI). « Le projet a pour objectif d’améliorer la

capacité des pays pilotes (5 pays africains) à utiliser la technologie mobile pour assurer la disponibilité et l’accessibilité des données statistiques utiles à l’élaboration des politiques », a déclaré Mouna Zgoulli, directeur central à l’Institut national de la statistique (INS), lors d’un atelier organisé, mercredi à Gammarth (Banlieue nord de Tunis).

A côté de la Tunisie, qui représente la région de l’Afrique du nord, figurent quatre pays en l’occurrence la Gambie (Afrique de l’ouest), le Kenya (Afrique de l’est), le Cameroun (Afrique centrale) et le Zimbabwe (Afrique du sud) et aussi l’Ethiopie, ajoutée à la liste grâce à une contribution du gouvernement irlandais.

Selon Zgoulli, le projet compte sur les institutions de formation et de recherche du pays concerné pour entreprendre des travaux de recherche appliquées en vue d’adapter et de concevoir les concepts, systèmes etméthodologies nécessaires à l’utilisation des technologies mobiles pour la collecte de données, et à l’intégration des données recueillies dans les processus statistiques habituels. « Le but est, entre autres, de répondre aux exigences d’acceptabilité et de viabilité des données statistiques utiles à l’élaboration de politiques », a-t-elle soutenu.

Il s’agit également de permettre à l’INS de renforcer ses capacités à mettre au point un système de collecte de données géo référencées appelées à fonctionner sur des appareils portables et de travailler avec des institutions de formation et de recherche à la conception de méthodologies et de système pour la collecte mobile de données, a conclu Zgoulli.

L’INS a déjà entamé la collecte de données avec appareils mobiles sur le terrain, a indiqué Zgoulli, précisant que le premier test d’application des applications mobiles a concerné les régions de Tunis, Ben Arous, Bizerte et Zaghouan.

L’opération consiste à réaliser des enquêtes de consommation auprès des ménages qui permet de calculer mensuellement le taux d’inflation, un outil indispensable pour les décideurs du pays, a-t-elle souligné.

Les équipes de l’INS ont déjà conçu une application de collecte des données mobile pour la réalisation des enquêtes sur les prix à la consommation, une opération réalisée mensuellement par 40 enquêteurs répartis sur toutes les régions du pays, a encore fait savoir la responsable.

Elle a rappelé que ces enquêtes sont réalisées souvent grâce au recours à la collecte manuelle et sur papier des données qui nécessitent l’impression de questionnaires, leur transport jusqu’aux agents de terrain, et leur retour en un lieu central.

Ces processus laborieux ont pour double effet de retarder la disponibilité des données utiles à la prise de décisions, et de mobiliser un important personnel de saisie, ce qui ne fait qu’aggraver la question de l’impact financier.

Pour pallier cela, a-t-elle précisé, « les agents enquêteurs pourront désormais utiliser des tablettes qui remplaceront progressivement le papier et le crayon ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.


CAPTCHA Image
Play CAPTCHA Audio
[ Different Image ]
Plumes Economiques