Plumes économiques
Plumes Economiques

Classement de la Tunisie par le GAFI : Iyed Dahmani répond aux accusations et renvoie la balle dans le camp de la CTAF

0

Classement de la Tunisie par le GAFI :  Iyed Dahmani répond aux accusations et renvoie la balle dans le camp de la CTAF

Classement de la Tunisie par le GAFI : Iyed Dahmani répond aux accusations et renvoie la balle dans le camp de la CTAF 

Le porte-parole de la présidence du gouvernement, Iyed Dahmani, a répondu, jeudi, aux « accusations » concernant « un refus » du gouvernement de répondre aux correspondances de la Commission Tunisienne des Analyses Financières (CTAF) et à ses alertes sur un éventuel blacklistage de la Tunisie par l’UE. « La CTAF n’a pas informé la présidence du gouvernement d’un éventuel classement de la Tunisie par l’UE », a-t-il affirmé. 

Il a déclaré,  lors d’une conférence de presse, tenue à la Kasbah, que le gouvernement a « au contraire, traité avec l’affaire du classement, d’une manière « opérationnelle et positive » et procédé à environ 240 actions diplomatiques pour rétablir la situation ». 

« La présidence du gouvernement a œuvré pour honorer tous les engagements de la Tunisie, dont le gel des fonds des personnes et des organisations terroristes et la publication des communications financières pour le gel de ces fonds.

Il s’est félicité du rôle joué par la diplomatie tunisienne « qui a intensifié les contacts avec la Commission européenne et les parlementaires européens ».  » C’est pour cela que 357 parlementaires européens ont exprimé leur refus du classement ».

Iyed Dahmani est revenu sur la décision du chef du gouvernement de mettre en application les procédures de limogeage de Chedly Ayari, précisant « qu’il n’y a rien de personnel dans cette décision ». « Au contraire, la présidence du gouvernement apprécie le rôle joué par Chedly Ayari depuis sa nomination, en 2012, à la tête de la BCT », a-t-il dit.  

commentaires
Loading...