Plumes économiques
Plumes Economiques

L’UE adopte des mesures d’aide financière de 305 millions d’euros pour la Tunisie

0

L’UE adopte des mesures d’aide financière de 305 millions d’euros pour la Tunisie

L’Union européenne a adopté un ensemble de mesures d’aide financière en faveur de la Tunisie, de l’ordre 305 millions d’euros (environ 1052 millions de dinars ), « soit le montant le plus élevé jamais alloué au titre de l’instrument européen de voisinage », a annoncé mercredi, l’Union.

Ce financement est reparti entre plusieurs programmes, à raison de 60 millions d’euros (environ 207 MD) pour le programme « Jeunesse en action », qui vise à améliorer » l’inclusion économique, politique et sociale des jeunes tunisiens les plus vulnérables à travers l’amélioration de leur accès au marché du tavail, l’investissement dans la culture et le sport et le renforcement de leur participation à la vie politique »,  15 millions d’euros (environ 52 MD) pour le renforcement et la structuration de l’écosystème tunisien en matière d’innovation et d’esprit d’entreprise.

Le financement comprend également, 70 millions d’euros (environ 241 MD) destinés à stimuler le développement local et réduire les disparités régionales et locales et 160 millions d’euros (environ 552 MD) « alloués à divers programmes et actions de soutien aux secteurs économiques clés » dont le secteur privé et le développement urbain, la culture et le tourisme ainsi qu’à la modernisation et la réforme de l’administration tunisienne.

Selon le commissaire pour politique européenne de voisinage et les négociations d’élargissement Johannes Hahn, dont les propos sont cités dans le communiqué, « le soutien aux actions qui généreront de la croissance économique et élargiront les possibilités d’emploi constitue une priorité de premier plan dans le cadre de l’aide que nous avons adoptée récemment en faveur de la Tunisie ». Il s’agit, a-t-il dit, « du montant le plus élevé jamais alloué pour une seule année », sans préciser l’année concernée.  

Par ailleurs, l’UE affirme que « les priorités stratégiques de la coopération bilatérale pour la période 2018-2020, ont été adoptées, les négociations en vue d’un accord de libre échange approfondi et complet entre les deux parties ont été relancées et les discussions sur l’assouplissement du régime des visas et la réintégration sont en bonne voie ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.


CAPTCHA Image
Play CAPTCHA Audio
[ Different Image ]
Plumes Economiques