Plumes économiques
Plumes Economiques

L’A3T lance une campagne de sensibilisation ‘’Savoir cohabiter sans risques avec les ondes’’

0

A3T-plumeseconomiques 

Comme chaque fin d’année, l’heure du bilan mobilise en réunion conjointe, tenue le 08 décembre 2015, tous les membres de la commission scientifique avec le comité Directeur de l’A3T (Association Tunisienne des Techniques des Télécoms) pour préparer notre symposium annuel en coopération avec une Institution Universitaire imbue de nos motivations et partageant nos ambitions.

Un heureux hasard du calendrier nous comble d’une note optimiste : L’attribution du Prix Nobel de la Paix 2015 au quartet tunisien parrain du dialogue national qui fait de la Tunisie, ce jeudi 10 décembre, le centre du monde.

Cet hommage mondial à la société civile tunisienne, dont nous prétendons en faire partie en tant qu’ONG nous engage à redoubler d’effort pour capitaliser ce Nobel afin que ce succès puisse être ressenti par tous les tunisiens dans leur vie de tous les jours.

Evoquant l’incident du quartier des Jardins d’El Menzah 2 suite à la coupure d’électricité sur le répartiteur de TT qui dessert la zone suite à une décision judiciaire provoquée par la plainte de trois riverains gênés par le bruit émanant du central télécom, l’équipe scientifique spécialiste des ondes, souligne que l’A3T sensible à ce sujet, a déjà posé pour la première fois en Tunisie les problématiques se rapportant à la santé du citoyen et à sa sécurité dans son rapport aux techniques de la communication et des technologies nouvelles.

L’A3T tient à réaffirmer les conclusions de son séminaire du 20 juin 2012 : Ondes, santé-sécurité et citoyenneté  « qu’il n’existe aucun élément scientifique probant   confirmant d’éventuels effets nocifs sur la santé aux niveaux actuels d’exposition aux radiofréquences, évitant les inquiétudes inutiles des citoyens pouvant se répercuter par des troubles de santé chez certaines personnes qui se déclarent hypersensibles aux ondes »

Il y a lieu de préciser que les recommandations de l’A3T fruit du séminaire de 2012 commencent à trouver leur application par le Ministère, les opérateurs de téléphonie et l’ANF, qui font des efforts supplémentaires pour s’aligner sur les normes/recommandations dictées par les instances internationales de Régulation à savoir :

–   Les seuils (d’exposition) réglementaires utilisés aujourd’hui en Europe et pour de nombreux pays, sont précisés pour chaque gamme de fréquences, 41 V/m (GSM 900 MHz), 58 V/m (GSM 1800 MHz), 61 V/m (UMTS 2100 MHz et Wifi à 2400 MHz) et 27,4 V/m à 100 MHz (radio FM)

–   Pour les RF (10 MHz à 300 GHz), la grandeur de référence permettant de caractériser l’exposition des personnes est le débit d’absorption spécifique (DAS, en anglais SAR) qui indique l’énergie absorbée par unité de masse : 0,08 W/kg

–   Le partage des sites, antennes et équipements (Ran Sharing, Site Sharing..) etc.…

L’A3T, en tant qu’ONG consciente de son rôle, a l’ambition de servir de trait d’union entre les citoyens et les Opérateurs de Téléphonie. L’incident évoqué nous interpelle et réclame un effort supplémentaire d’information.

Une campagne de sensibilisation sera lancée par l’A3T pour accompagner le déploiement du réseau de télécommunication dans tout le territoire avec l’arrivée des installations de la 4G/LTE.

Le pouvoir doit tenir compte de l’aspect santé-sécurité et environnement lors de la prochaine révision du code de télécommunication pour que la Tunisie, pionnière dans sa transition démocratique dans le monde arabe, soit toujours à l’avant garde dans sa démarche transparente pour accéder à la société de l’information qui marque la marche de l’humanité à l’aube du troisième millénaire.

Leave A Reply

Your email address will not be published.


CAPTCHA Image
Play CAPTCHA Audio
[ Different Image ]
Plumes Economiques