Plumes économiques
Plumes Economiques

52ème session de la Commission économique pour l’Afrique

0

52ème session de la Commission économique pour l’Afrique

Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique sous le Thème  »Politique budgétaire, commerce et secteur privé à l’ère du numérique : une stratégie pour l’Afrique ».

Au cours des sept prochains jours, Marrakech accueillera la Conférence des ministres de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CoM), l’un des rassemblements les plus importants de décideurs et d’experts africains, qui contribuera à concevoir la politique du continent.

Le thème de cette année : « La politique budgétaire, le commerce et secteur privé à l’ère numérique : une stratégie pour l’Afrique » offrira aux ministres africains une occasion d’examiner les politiques fiscales nécessaires à la mise en œuvre de la ZLEC (Zone de libre-échange continentale) africaine, dans les cadres de l’Agenda 2030 et de l’Agenda 2063 ainsi que le rôle crucial du secteur privé à l’ère de l’économie numérique.

La cinquante-deuxième session de la Commission économique pour l’Afrique sera axée sur le thème « Politique budgétaire, commerce et secteur privé à l’ère du numérique : une stratégie pour l’Afrique ».

La Conférence des ministres offre aux ministres africains une occasion propice d’examiner les politiques fiscales nécessaires à la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine dans le cadre du Programme pour le développement durable à l’horizon 2030 et de l’Agenda 2063, ainsi que du rôle crucial du secteur privé à l’ère de l’économie numérique.

Les séances plénières de la Conférence débuteront par un dialogue de haut niveau sur le thème de 2019, suivi de séances plénières portant sur une série de thèmes subsidiaires.

Les débats, auxquels participeront des experts chevronnés et de haut niveau d’Afrique et d’ailleurs, et qui seront éclairés par les constatations les plus récentes figurant dans la note conceptuelle et les documents d’information techniques, sont censés aboutir à un consensus sur les domaines d’action prioritaires.

D’autres débats enrichissants sont prévus dans le cadre d’un certain nombre de manifestations parallèles qui auront lieu les 23 et 24 mars 2019. La durée de ces manifestations, qui se tiendront en même temps, sera limitée à 90 minutes dans chaque cas.

Le programme de cette année comprend des conférenciers de premier plan (voir les photos ci-dessus) et un programme passionnant dont la conférence annuelle de monsieur Adebayo Adedeji, La transformation numérique en Afrique: battage ou réalité?, ainsi que de nombreux lancements de rapports et événements parallèles:

   Lancements de rapports et discussions:

  • Rapport économique sur l’Afrique 2019
  • Le réseau africain de la Fintech
  • Rapport de suivi sur l’éducation dans le monde 2019 – Migration, déplacements et éducation : construire des ponts, pas des murs
  • Indice 2019 de l’intégration régionale africaine (ARII)
  • Rapport 2019 sur le commerce en Afrique
  • Soins de santé et croissance économique en Afrique
  • Guide de planification et de rapport intégré.

Inauguration du réseau africain Fintech

Établi pour promouvoir l’innovation dans les technologies financières, élaborer des politiques et donner une voix africaine aux technologies financières sur le continent et dans le monde, ce réseau contribuera à faire de l’Afrique un pôle mondial de l’innovation et à promouvoir le continent en tant que destination privilégiée pour les investissements : créer des emplois et élargir l’accès aux services financiers de base pour tous.

+Lancement du livre de la CEA – 60 ans au diapason du développement de l’Afrique

Leave A Reply

Your email address will not be published.