Plumes économiques
Plumes Economiques

L’assureur sud-africain Sanlam annonce l’acquisition de 53.37% restant du marocain Saham Finances

L’assureur sud-africain Sanlam annonce l'acquisition de 53.37% restant du marocain Saham Finances

0

L’assureur sud-africain Sanlam annonce l’acquisition de 53.37% restant du marocain Saham Finances

Les assureurs sud-africain Sanlam et Santam ont annoncé être désormais en règle avec toutes les conditions préalables à l’acquisition des 53,37% restant du capital de la société marocaine Saham Finances, avec prise d’effet le 9 octobre, après que les régulateurs de diverses juridictions aient approuvé la transaction.
Sanlam et Santam détiennent désormais un intérêt effectif et respectif de 90% et 10% dans le capital de Saham Finances, a appris l’Agence Ecofin d’un communiqué officiel. « La conclusion de cette transaction est une étape importante dans la réalisation de notre vision de devenir un groupe de services financiers de premier plan sur le continent » a fait savoir Ian Kirk, le directeur du groupe Sanlam dans le communiqué signé du 11 octobre 2018.


La finalisation de ce deal à 1,07 milliard $ marque la création sur le marché africain des assurances, d’un véritable mastodonte.

«La présence africaine du groupe combiné est sans égale dans le secteur», a déclaré Junior Ngulube, directeur général de Sanlam Emerging Markets, l’entité à travers laquelle s’est opérée l’acquisition. «Avec des compétences acquises dans les secteurs de l’assurance vie, des assurances générales et spécialisées et de la gestion d’investissements en Afrique, nous disposons désormais d’importantes opportunités en matière de vente croisée et de diversification. À travers Santam, nous proposerons des solutions d’assurances spécialisées. Nous recherchons la croissance à travers le continent », a-t-il ajouté

Nadia Fettah devrait rester à la tête de Saham Finances pour le moment, et avec Emmanuel Brule son adjoint, ils siègeront au comité executif de Sanlam Emerging Markets. Le rebranding des enseignes Saham Assurance prendra un petit temps. Pour le moment, elles garderont leurs nom, accompagné de la phrase « Membre du groupe Sanlam ».

Selon la presse marocaine, un premier chèque de 300 millions $ a été versé à la suite de cette finalisation. Mais cette information n’est confirmée par aucune des parties. On se souvient cependant que, pour les besoins de financement de cette opération, l’assureur sud-africain a mobilisé 484,3 millions $ via une augmentation de capital sur le Johannesburg Stock Exchange.


Sur le marché financier sud-africain justement, l’annonce de la nouvelle ne semble pas avoir réjouit particulièrement les investisseurs. L’action Sanlam a ouvert ce jeudi 11 octobre sur une baisse de 4,4%. Un comportement qui ne trouve pas encore d’explication pour le moment.


En revanche, Saham Assurance Maroc, l’une des grosses filiales de Saham Finances, a terminé en hausse de 4% le 10 octobre sur la bourse de Casablanca. Et au Nigéria enfin Continental Re dont le groupe marocain est acteur de poids, a bondit de 7,2%.

commentaires
Loading...
Inline
Inline