Plumes économiques
Plumes Economiques

Aucune entreprise japonaise n’a l’intention de quitter la Tunisie

0

Aucune entreprise japonaise n’a l’intention de quitter la Tunisie

Aucune entreprise japonaise n’a l’intention de quitter la Tunisie en dépit des difficultés, a indiqué, le président de la Chambre de commerce et d’industrie tuniso-japonaise (CCITJ), Hédi Ben Abbès.

« Actuellement nous comptons 18 entreprises japonaises installées en Tunisie », a précisé Ben Abbès, rappelant que le rôle de la chambre est d’inciter encore plus les Japonais à s’implanter en Tunisie, en leur demandant de s’appuyer sur les structures et les ressources humaines tunisiennes », a-t-il précisé dans un entretien téléphonique accordé à l’occasion de la tenue récemment des travaux de l’Assemblée générale de la CCITJ.

Et d’ajouter, dans ce contexte, que l’Agence japonaise chargée de la promotion du commerce extérieur, la « Japan External Trade Organization (JETRO) », dont la mission est le soutien des entreprises japonaises ainsi que les exportations du pays, envisage d’organiser une rencontre en Tunisie, au mois de décembre 2020, entre les entreprises japonaises et tunisiennes pour examiner les perspectives d’investissement bilatéral.

Ainsi, ces entreprises auront l’occasion d’identifier ensemble des opportunités d’affaires dans les domaines des nouvelles technologies de la communication, des énergies renouvelables et de l’agriculture,  ce qui, a-t-il dit, dénote de la volonté du Japon de travailler avec la Tunisie. « D »où le choix porté sur notre pays pour abriter en 2022 le 8ème sommet de la Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique ou TICAD 8 », a rappelé Ben Abbès

Lire aussi:

Leave A Reply

Your email address will not be published.


CAPTCHA Image
Play CAPTCHA Audio
[ Different Image ]
Plumes Economiques