Plumes économiques
Plumes Economiques

PGH équipe ses fermes avicoles de systèmes photovoltaïques par le géant Allemand ABO Wind AG

0

PGH équipe ses fermes avicoles de systèmes photovoltaïques par le géant Allemand ABO Wind AG

Poulina Group Holding a adopté depuis plusieurs années une politique environnementale visionnaire responsable basée sur le développement d’une activité économique et une industrie verte, amie de l’environnement et respectueuse de la nature, visant à intégrer les considérations environnementales, climatiques et sociales dans les activités de ses entreprises.

Cette politique environnementale responsable est axée sur l’amélioration de l’efficacité de la production, de la performance environnementale, ainsi que sur la minimisation de l’impact sur l’environnement et des risques pour la santé.

Pour ce faire, PGH a misé sur l’utilisation plus efficacement des ressources, l’optimisation de l’utilisation productive des ressources naturelles, la réduction de la production de déchets et des émissions de gaz, la gestion écologique des déchets résiduels, ainsi que sur l’approvisionnement des émissions environnementales en biens et services

Dans ce cadre, PGH s’est associé avec le géant Allemand du photovoltaïque   ABO Wind AG pour équiper ses fermes d’élevage avicolespar 12 systèmes photovoltaïques (PV) en toiture totalisant 1,5 MWp

Le projet consistait à installer des modules solaires sur six bâtiments sur deux sites, à Tunis et Testour. ABO Wind a installé des modules solaires d’une puissance totale de 900 kWc, tandis que les toits de Medjez el Bab abritent une puissance combinée de 600 kWc.

La construction a été achevée en six mois, a déclaré ABO Wind, ajoutant que les systèmes sur les toits sont son premier projet connecté en Afrique.

PGH assure que d’autres sites suivront bientôt.

L’entreprise allemande était chargée de la planification, de l’achat et de la construction de modules. Les 12 systèmes réunis peuvent produire environ 2,6 millions de kWh par an.

ABO Wind a déclaré que Poulina utilisera probablement 90 % de la production pour ses propres besoins en électricité, tandis que le reste sera injecté dans le réseau.

Lire aussi:

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Plumes Economiques