Plumes économiques
Plumes Economiques

Une mission de 23 entreprises françaises s’intéresse au rail en Tunisie et en Afrique

Une mission de 23 entreprises françaises s’intéresse au rail en Tunisie et en Afrique

0

Une mission de 23 entreprises françaises s’intéresse au rail en Tunisie et en Afrique

L’Agence Business France, avec le soutien de la Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT), en sa qualité de Président de l’Union Africaine des Chemins de Fers, organisera, les 7 et 8 novembre 2018, à Tunis, un séminaire technique intitulé « Locomotive Africa – sur les rails de la croissance », suivi de sessions de contacts d’affaires pour 23 entreprises françaises intéressées de connaître les projets de développement ferroviaire en Tunisie et aussi en République du Congo, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Egypte, en Libye et au Maroc.

Cet événement comptera sur la présence d’autorités et opérateurs tunisiens et des 6 pays africains invités. Il a pour objectif de faire un état des lieux des infrastructures ferroviaires et aussi de connaître par pays les orientations et projets d’investissement dans le cadre des différents plans de modernisation. Il s’agira enfin de présenter les solutions de financement existantes, notamment de la part des fonds multilatéraux présents en Tunisie et en Afrique.

La mondialisation caractérisée par le développement rapide des échanges, l’urbanisation accélérée et la prise en compte des aspects environnementaux sont autant de facteurs qui devraient favoriser la mobilité ferroviaire en milieu urbain et le transport de marchandises entre les pays africains. Le transport et la logistique sont des facteurs importants de confort pour les populations et plus généralement de compétitivité et d’attractivité pour un pays. C’est pourquoi le rail a de belles perspectives de développement non seulement en Afrique mais également sur les autres continents.

« Nous avons souhaité organiser un séminaire technique et une mission d’entreprises françaises du secteur ferroviaire en Tunisie car d’une part ce pays a fait d’importants investissements pour développer le rail même s’il en faut davantage ; et d’autre part, la SNCFT, notre partenaire, a acquis avec ses propres talents une expérience technique de qualité », souligne Olivier PRADET, Directeur du Bureau Business France, près de l’Ambassade de France en Tunisie.

commentaires
Loading...
Inline
Inline