Plumes économiques
Plumes Economiques

UTICARE la plateforme digital lancé par L’UTICA

0

UTICARE la plateforme digital lancé par L’UTICA

La Fondation UTICA a annoncé, mardi, le lancement de la plateforme digitale « UTICARE » qui permettra aux investisseurs et entrepreneurs de faire part des problèmes rencontrés et présenter leurs recommandations concernant le climat d’investissement en Tunisie.

Le projet a été lancé, en marge de la cérémonie de clôture du projet «  Le patronat au service de l’intégration économique de la diaspora », réalisé dans le cadre de l’appel à projet LEMMA INvest, organisé par Expertise France  et financé par l’Union Européenne à hauteur de 5 millions d’euros. 

L’objectif du projet est de garantir un appui technique aux entreprises en matière d’émigration, de liberté de mouvement entre la Tunisie et l’Europe en vue de renforcer l’intégration économique des tunisiens résidant à l’étranger.

Dans une déclaration à TAP, Kamel Ben Amer, membre de la Fondation UTICA a souligné que la plateforme digitale et l’espace d’intelligence et de compétences collectives (think and tank) installés au siège de la centrale patronale, permettront de résoudre les blocages et éliminer les entraves par le biais  de la coopération tripartie entre acteurs publics-privés et de la société civile.

Ont pris part à la clôture du projet, le ministre de l’Industrie et des PME Slim Feriani et le président de l’Organisation patronale Samir Majoul ainsi que l’attachée migration au sein de la délégation de l’Union Européenne (UE) et  chef du projet « expertise France » Isabel Mohedano-Sohm.

Au cours de son intervention, le ministre a souligné l’importance de promouvoir le partenariat public privé (PPP), d’améliorer  l’infrastructure,  et de moderniser l’administration, outre la simplification des procédures administratives pour les  tunisiens résidents à l’étranger, dont le nombre s’élève à 1 million 200 mille, soit 10% du nombre total de la population tunisienne.

 Feriani a mis l’accent sur le rôle de la diaspora tunisienne dans la promotion de l’investissement, soulignant, qu’en 2017, les transferts des Tunisiens à l’étranger ont atteint près de 2 milliards de dollars (6 milliards de dinars) , soit 5% du PIB . 

Ces fonds demeurent limités par rapport aux autres pays, tels que la Libye (10%) et l’Egypte (11%), a encore indiqué Fériani.

Pour sa part, le président de l’UTICA Samir Majoul a souligné l’impératif de mettre en œuvre la diplomatie économique, notamment à travers les ambassades tunisiennes à l’étranger en vue d’inciter les tunisiens résidents à l’étranger à investir dans leur pays qui fait face à une conjoncture difficile, marquée par une régression des recettes en devises. 

 Majoul a appelé également à l’impératif de hâter l’élaboration des statistiques sur la diaspora tunisienne à l’étranger. 

 Et de poursuivre que l’organisation patronale s’oriente vers la création de sa fondation internationale en vue de tisser les relations avec les investisseurs tunisiens et étrangers et d’ouvrir les opportunités de partenariat d’investissement.

Leave A Reply

Your email address will not be published.


CAPTCHA Image
Play CAPTCHA Audio
[ Different Image ]
Plumes Economiques