Plumes économiques
Plumes Economiques

Djebba vise à développer l’agrotourisme autour de la Figue AOC

Djebba vise à développer l’agrotourisme autour de la Figue AOC

0

Djebba vise à développer l’agrotourisme autour de la Figue AOC

Le village de Djebba (gouvernorat de Béja) est très connu pour la production de la figue de Djebba, le seul fruit avec une appellation d’origine contrôlée (AOC) en Tunisie. Grâce à la renommée de la figue AOC, le nombre de visiteurs a doublé au cours des trois dernières années. Dans le cadre du projet PAMPAT, une délégation de l’Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) s’est rendue à Djebba pour identifier les atouts touristiques du site. Un plan d’action sera préparé pour que Djebba puisse devenir une destination agrotouristique prisée, où la Figue AOC occupe une place importante.

Le village de Djebba dans le gouvernorat de Béjà est désormais très connu pour la production de la figue de Djebba, le seul fruit avec une appellation d’origine contrôlée (AOC) en Tunisie. La variété des figues Bouhouli, unique dans le monde entier, ne pousse qu’à Djebba. Le label AOC est un signe distinctif attribué par le Ministère de l’Agriculture pour protéger le patrimoine agroalimentaire et donner une reconnaissance aux véritables produits du terroir ancrés dans leurs régions. Aujourd’hui Djebba ambitionne de devenir une destination agrotouristique. C’est dans ce cadre, qu’une délégation de l’Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) s’est rendue vendredi dernier à Djebba pour identifier les atouts touristiques du village et définir les mesures à mettre en place pour faire de Djebba un « terroir touristique ».

Le village de Djebba dispose d’un emplacement pittoresque perché à 700 mètres de hauteur au pied de la montagne Goraa. Sa situation géographique, à seulement 30 kilomètres du très connu site archéologique romain de Dougga, fait du village une destination à fort potentiel qui peut être intégrée dans les circuits touristiques du Nord-Ouest de la Tunisie. Outre le paysage féerique, l’unicité de la figue de Djebba offre un intérêt particulier pour les touristes alternatifs.

Depuis quelques années la figue AOC en tant que produit phare de Djebba fait parler du village, améliore sa visibilité, sa notoriété et attire de plus en plus de visiteurs. «Grâce à la communication autour de la Figue de Djebba AOC, le nombre de visiteurs a doublé entre 2015 et 2018. Avant, ils venaient à Djebba uniquement pour faire des promenades et admirer la beauté de la montagne Goraa, mais maintenant les visiteurs sont curieux d’en savoir plus sur notre figue «Bouhouli » et nos produits gastronomiques à base de figues.» a déclaré M. Faouzi Djebbi, Président de l’Association Festival Figue de Djebba.

La maire de la municipalité de Thibar, à laquelle appartient Djebba, Mme. Wafa Taboubi explique: « Les potentialités touristiques de la localité sont claires et le nombre croissant de visiteurs le démontre. Mais notre souci aujourd’hui est d’améliorer l’accueil et les services offerts aux touristes. Par exemple, il nous manque des infrastructures pour que des familles puissent passer des weekends à Djebba à la découverte des produits du terroir.»

Durant la mission de terrain, la délégation de l’ONTT a visité plusieurs sites d’intérêt touristique à Djebba tel que le barrage, les ruines romaines, les sources d’eau de montagne, les anciennes propriétés et maisons des Pères Blancs et bien évidemment le plateau de la montagne Goraa, qui reste l’atout touristique par excellence. Les représentants de l’ONTT ont également pu découvrir la spécificité de la gastronomie locale du village. Les femmes du groupement de développement agricole «Kounouz Djebba » ont préparé le couscous aux figues séchées et ont fait gouter aux invités des pâtisseries locales à savoir le Makroudh et la Samsa fourrés de figues séchées.

Même si la campagne de figues fraîches AOC prend fin chaque année en septembre, l’économie locale continue à tourner autour des figues. Les produits de terroir transformés à base de figues sont disponibles à la vente toute l’année. Les figues séchées, les confitures de figues ainsi que les pâtisseries à base de figues font le bonheur des randonneurs.

Toutes les activités de promotion de l’agrotourisme autour de la figue de Djebba AOC se développent dans le cadre du Projet d’Accès aux Marchés des Produits Agroalimentaires et de Terroir (PAMPAT), financé par le Secrétariat d’Etat à l’Economie Suisse (SECO) et mis en œuvre à Djebba par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) en étroite collaboration avec la Direction Générale de la Production Agricole relevant du Ministère de l’Agriculture et le GIFRUITS. Suite à la visite de l’ONTT, un plan d’action sera préparé pour faire de l’agrotourisme un moteur du développement local à Djebba. Ce plan sera préparé en étroite collaboration avec la municipalité de Thibar, la société civile de Djebba et les partenaires du projet PAMPAT, tout en priorisant les activités qui peuvent avoir un impact concret et immédiat sur l’économie locale.

« Le processus de valorisation de la figue de Djebba avec appellation d’origine contrôlée (AOC) est un véritable cas de succès en Tunisie qui servira exemple pour d’autres produits de terroir labellisés. Le label AOC est devenu un catalyseur du développement régional à Djebba. Grâce à l’AOC, Djebba est devenu le village des figues par excellence et nous voudrions bien qu’il devienne la première destination agrotouristique établie autour d’un produit de terroir phare, unique en Tunisie. » explique le directeur général de la production agricole M. Ezzeddine Chalghaf auprès du ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche.

La saison des randonnées à Djebba démarre en automne, quand la chaleur de l’été diminue. Cette année les djebbaois s’attendent à accueillir encore plus de visiteurs.

commentaires
Loading...