Plumes économiques
Plumes Economiques

Kasserine: première édition du Festival  de la figue de Barbari

0

Kasserine: première édition du Festival  de la figue de Barbari

Le gouvernorat de Kasserine a accueilli le jeudi 22 août 2019 la première édition du Festival de la figue de Barbarie qui s’est déroulée dans la région de Zelfen dans la délégation de Thala.

Au programme du Festival étaient plusieurs activités scientifiques et culturelles. Le festival a été organisé par l’Association Nationale pour le Développement du Cactus (ANADEC Tunisie), une structure qui regroupe les opérateurs tunisiens de la filière de la figue de barbarie.

Le gouvernorat de Kasserine a accueilli le jeudi 22 août 2019 la première édition du Festival de la figue de Barbarie, qui s’est déroulée dans la région de Zelfen dans la délégation de Thala.

Avec ses 30 000 hectares de superficie de cactus plantées, Zelfen représente le centre de la production de la figue de barbarie de Kasserine.

Le gouvernorat avec ses 100 000 hectares occupe la première place en production au niveau national aussi bien en ce qui concerne la figue de barbarie conventionnelle que celle certifiée biologique. 

Au programme du Festival étaient plusieurs activités scientifiques et culturelles parmi lesquelles figurait une intervention du Centre technique de l’agriculture biologique (CTAB) sur les techniques de production biologique et la protection de l’environnement ainsi que des spectacles équestres et folkloriques et des compétitions de tir à l’arc.

Initié par l’Association Nationale pour le Développement du Cactus (ANADEC Tunisie), le festival de la figue de Barbarie vise à mettre en avant les opportunités offertes par la culture du hindi ou du sultan des fruits, notamment en ce qui concerne la création de nouveaux projets d’investissement dans différents secteurs prometteurs, à savoir l’agro-alimentaire, le cosmétique ainsi que l’alimentation de bétail.

Au total à Kasserine on trouve plus d’une dizaine d’opérateurs et entreprises exportatrices.

L’inauguration officielle de cette manifestation a été assurée par Monsieur le Gouverneur de Kasserine, qui a également tenu une réunion de travail avec les différents acteurs du secteur pour débattre de la situation de la filière.

Plusieurs unités de production ont été par la suite visitées, notamment une société mutuelle des services agricoles, un groupement de développement agricole et une entreprise exportatrice.

L’événement a permis de mettre en avant les différentes variétés de la figue de barbarie dans la région ainsi que la large gamme de produits développés à partir de ce fruit phare; d’une part la confiture, le sirop, le vinaigre amincissant, le jus et plus récemment le café de pépins de figue de barbarie et d’autre part l’huile de pépins de figue de barbarie biologique et plusieurs produits cosmétiques et des compléments alimentaires à base de cette huile aux multiples vertus.

Depuis 2018, la collaboration entre les différents intervenants de la filière, qui sont conscients des enjeux stratégiques du secteur, a abouti à la création de l’Association Nationale de Développement du Cactus (ANADEC) qui regroupe aujourd’hui la grande majorité des opérateurs tunisiens de tous les gouvernorats.

L’ANADEC exprime le dynamisme que vit la filière de la figue de barbarie en Tunisie et permettra certainement de lui donner plus de visibilité aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. L’ANADEC reçoit l’appui du Projet d’Accès aux Marchés des Produits Agroalimentaires et de Terroir (PAMPAT) financé par le Secrétariat d’Etat à l’Economie de la Confédération Suisse (SECO) et mis en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) en étroite collaboration avec la Direction Générale de l’Agriculture Biologique relevant du Ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche.

Lire aussi:

Leave A Reply

Your email address will not be published.