Les citoyens s’inquiètent de la non exécution des décisions de la justice administrative

Les citoyens s’inquiètent de la non exécution des décisions de la justice administrative

La deuxième étape des campagnes de terrain de sensibilisation à l’accès à la justice administrative a démarré depuis le premier jour de la nouvelle année.

Organisée par l’association Réseau Mourakiboun, la caravane de ces campagnes  atterrit le dimanche 9 janvier à Kairouan et Sousse.

Elle  a vu l’installation de deux tentes dans des zones très fréquentées en plein centre-ville à Sousse et à Kairouan pour informer les citoyens et améliorer leurs connaissances de leurs droits, des institutions juridictionnelles et des mécanismes simples et efficaces d’accès à la justice administrative.

Ce fut l’occasion de mettre à la disposition des citoyens des flyers et des documents de sensibilisation dont les contenus visent à faciliter et promouvoir leurs connaissances de leurs droits.  

Cela a aussi permis aux citoyens venus nombreux, malgré le froid de canard qui a régné le dimanche, de se renseigner auprès des experts présents des procédés à suivre pour défendre leurs droits en cas de litige avec l’administration.

Certains citoyens ont aussi exprimé leur inquiétude de la lenteur des procédures et la non exécution des décisions de la justice administrative.  

Cette deuxième vague de campagnes de terrain d’accès à la justice administrative se poursuivra le dimanche prochain 16 janvier à Sfax à la Place Cent mètres”.

Elle entre dans le cadre de la campagne nationale pour l’accès à la justice administrative, initiée en Tunisie par l’organisation non partisane « Democracy Reporting International », le Réseau « Mourakiboun », l’Association Alternative Media (ATMA), avec l’appui du Tribunal Administratif.

Lire aussi:

administrativela justiceLes citoyensSousse
Commentaires (0)
Ajoutez un commentaire