Plumes économiques
Plumes Economiques

Epson reçoit la médaille EcoVadis Gold

0

Epson reçoit la médaille EcoVadis Gold

Cette récompense place Epson dans les 3 % d’entreprises les plus durables au monde

Pour la deuxième année consécutive, Epson a reçu la médaille d’or de développement durable décernée par la plateforme indépendante Ecovadis. Sa place dans le classement reflète de l’engagement d’Epson pour satisfaire les normes internationales les plus rigoureuses en matière de RSE. Ecovadis reconnaît qu’Epson est « exceptionnelle » à la fois dans les catégories Environnement et Approvisionnement durable. L’obtention de la médaille d’or montre l’excellence de ses réalisations en matière de qualité de l’environnement de travail, de respect des droits de l’homme et d’éthique.

EcoVadis – une plateforme indépendante, fiable et collaborative – utilise une méthodologie exclusive d’évaluation de la RSE qui examine plus de 50 000 organisations dans 190 secteurs industriels à travers 150 pays. Le processus de classement comprend l’examen et l’évaluation d’Epson en termes de personnel, de processus et de plateformes. La méthodologie d’EcoVadis repose sur 21 critères et 4 thèmes (Environnement, Conditions de travail équitables, Éthique des affaires, et Achats responsables). Elle prend également en compte les standards internationaux du développement durable, en particulier le Global Reporting Initiative, le Pacte Global des Nations Unies et la norme ISO 26000.Grâce à cette médaille, Epson se place dans les 3% des meilleures entreprises en matière de développement et d’approvisionnement durable.

Henning Ohlsson, Directeur RSE pour Epson Europe, a déclaré : « Avec une demande croissante pour des performances toujours plus élevées en matière de RSE et de développement durable, je suis particulièrement fier de l’obtention de la médaille d’or EcoVadis, qui reconnaît tout le travail accompli « 

« Chez Epson, nous estimons depuis longtemps que la responsabilité collective est de construire un avenir durable à tout niveau de l’échelon de l’entreprise. Nous nous efforçons d’incarner cela, à la fois dans nos propres efforts de RSE et dans la technologie que nous produisons pour aider nos clients à atteindre leurs propres objectifs de développement durable. »

« La durabilité est inscrite dans notre ADN et est ancrée dans notre philosophie de gestion « , poursuit M. Ohlsson. « Être une entreprise durable, c’est être attentif à tous les aspects de notre organisation. Ce principe alimente notre innovation, stimule notre croissance, motive notre main-d’œuvre et est un facteur clé dans la façon dont nous travaillons avec nos partenaires tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Mais bien que nous fassions des progrès dans la promotion d’une économie circulaire à faible émission de carbone, il nous reste encore beaucoup à faire, et, au fur à mesure que nous avançons, nous nous engageons pleinement en faveur des Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies qui redéfinissent la manière dont nous menons nos activités ».

La mission d’Epson consiste à développer la technologie d’impression jet d’encre, aider les clients à répondre à leurs aspirations environnementales, financières et sociales. Si les entreprises optent pour des technologies d’impression jet d’encre plutôt que laser, elles peuvent atteindre jusqu’à 99 % de déchets en moins, zéro émission de gaz d’ozone, en réduisant l’émission de CO2 de 92 % et la consommation d’énergie de 96 % d’énergie  par rapport à l’utilisation d’une imprimante laser[1] . Cela signifie que si toutes les entreprises passent à l’impression jet d’encre, elles économiseraient suffisamment d’énergie pour faire fonctionner au moins 507 000 foyers dans toute l’Europe pendant un an.

Epson s’engage pour développer des produits respectueux de l’environnement. Cela concerne l’impression jet d’encre et s’étend sur  à toute la gamme de ses produits, y compris les projecteurs, la robotique et les lunettes connectées à réalité augmentée. Cet effort de produire des technologies efficaces, compactes et de précision (Sho Sho Sei) se base sur le concept japonais du Monozukuri, l’art et la science de la fabrication.

C’est grâce à ces efforts constants d’amélioration qu’une de ces dernières innovations, PaperLab, a vu le jour. C’est le premier système en circuit fermé de recyclage de papier et n’utilisant quasiment pas d’eau.  Le PaperLab A-8000 produit du papier neuf à partir de papier usagé sur place. Habituellement, le circuit de recyclage du papier est un processus long. Il consiste à transporter le papier usagé du bureau vers une usine de recyclage avant de le réintroduire dans le circuit commercial. Avec PaperLab, Epson cherche à raccourcir ce processus et à localiser un nouveau processus de recyclage en un seul et unique lieu : le bureau. ,  Par conséquent, la technologie Paperlab ferme la boucle du recyclage, favorisant ainsi le passage à une économie circulaire.

[1] Selon les tests effectués par BLI, sur plus de deux mois jusqu’à février 2017. Comparaison effectuée avec une sélection de machines concurrentes, comme demandé par Epson. Pour plus d’informations, rendez-vous sur http://www.epson.fr/make-the-switch

commentaires
Loading...