Plumes économiques
Plumes Economiques

Le projet FLAG cible 75 femmes entrepreneures dans quatre régions du pays

0

Le projet FLAG cible 75 femmes entrepreneures dans quatre régions du pays

Quelque 75 femmes entrepreneures et ayant des idées de projets  à travers quatre régions, à savoir Gafsa, Kairouan, Mahdia et Grand Tunis, bénéficieront d’un appui grâce au projet « Femmes, leadership, appui et gestion » (FLAG), a déclaré Yosr Mezgui Hrizi, chef de projet  FLAG.  

L’objectif de ce projet est de contribuer à améliorer l’autonomisation économique des femmes et leur participation équitable à la croissance économique, a-t-elle précisé lors d’une conférence nationale, tenue, mardi à Tunis sur le thème « Mapping de l’écosystème entrepreneurial dans les gouvernorats de Gafsa, Kairouan, Mahdia et le Grand Tunis », à l’initiative de l’association tunisienne de gestion et de stabilité (TAMSS). 

Il s’agit, en fait, de soutenir la création d’un environnement favorable à l’entreprenariat féminin dans des secteurs  traditionnels et innovants et à la création d’emplois pour les femmes, a-t-elle fait savoir. 

Le projet FLAG est composé de trois axes, a encore souligné la même source, précisant que  le premier volet concerne le  renforcement des capacités des membres des structures d’appui à l’entreprenariat féminin. 

L’activité « Mapping » figure en tant que deuxième axe de ce projet, a-t-elle dit. Et d’ajouter que «  cette activité permet l’identification des structures d’appui ». 

Selon le chef de projet FLAG, le troisième axe porte sur l’élaboration d’une stratégie sensible au Genre,  permettant le  soutien à l’entrepreneuriat féminin. 

De son côté, Lilia Ben Hamida, directrice des programmes à TAMSS a rappelé que le projet FLAG, lancé en janvier 2018, est d’une durée de 26 mois. 

Ce projet a favorisé la création de cinq centres d’appui à l’entreprenariat féminin dans les quatre régions ciblées, a-t-elle fait remarquer, signalant que ces structures assureront le suivi des projets des femmes entrepreneures et leur accompagnement. 

Ces centres ont aussi pour rôle de renforcer l’entreprenariat féminin en perfectionnant les compétences personnelles et managerielles des femmes, outre le financement et l’aide à la commercialisation de leurs produits, a-t-elle assuré. 

Les femmes bénéficiaires du projet FLAG suivront une formation en Italie et participeront à des foires à l’étranger pour mieux faire connaitre leur production, a annoncé Ben Hamida. 

Des campagnes de sensibilisation visant le renforcement de l’entreprenariat féminin seront organisées, dans le cadre du projet,   en ciblant aussi bien les femmes que les hommes, a-t-elle encore dit. 

Le projet FLAG est mis en place par l’association TAMSS en partenariat avec le ministère de la femme, de la famille, de l’enfance et des séniors,  l’association pontes ricerche et interventi, l’association OXFAM Italie et l’ONG Tunisian center for social entrepreneurship « TCSE ». 

Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du  programme de promotion de l’égalité homme-femme “Moussawat”, est  financé par l’union européenne.  

L’intervention régionale du projet sera réalisée via des partenariats établis avec des organisations de la société civile partenaires, dont l’union nationale de la femme tunisienne (UNFT)  à Kairouan et l’association de développement de Gafsa Sud (ADGS). 

commentaires
Loading...