Jalila Baccar reçoit le prix Mahmoud Darwich pour la liberté et la création

jalila baccar  La comédienne et dramaturge tunisienne Jalila Baccar vient de recevoir le prix Mahmoud Darwich pour la liberté et la création, qu’elle avait déjà obtenu le 13 mars 2012.

Le prix lui a été remis, à Tunis, par M.Mehdi Mabrouk, ministre de laculture, après le refus des autorités israéliennes de lui délivrer une autorisation d’entrée dans les territoires palestiniens, et de pouvoir, de la sorte assister à la cérémonie de remise du prix le 13 mars 2012 à Ramallah.

Le jury a, dans un communiqué, indiqué que Jalila Baccar occupe dans le paysage artistique tunisien et maghrébin une place de choix en tant que créatrice qui fait de l’art, un moyen de résistance.

Jalila Baccar avait adressé au jury un enregistrement filmé, qui a été diffusé lors de la cérémonie de clôture de la troisième édition de ce Prix, et dans lequel elle avait notamment déclaré ”J’aurais voulu être avec vous pour remercier la fondation Mahmoud Darwich de m’avoir décerné ce prix… j’aurai voulu sentir l’odeur de la Palestine… j’ai rêvé de cette visite… ” surtout que le prix revêt cette année une importance particulière car il coïncide avec l’inauguration d’un jardin qui porte le nom de la ville natale du poète Mahmoud Darwich, sachant que le 13 mars de chaque année, date de naissance de Mahmoud Darwich, a été décrétée journée nationale de la culture en Palestine.

Jalila Baccar est une figure marquante du théâtre tunisien contemporain, aux cotés de l’artiste Fadhel Jaibi avec qui elle a fondé le Nouveau Théâtre puis la société Familia.

vous pourriez aussi aimer

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy