40 % des consommateurs achètent des produits veggies

40 % des consommateurs achètent des produits veggies

Selon une nouvelle étude, publiée aux États-Unis, les consommateurs américains se tournent de plus en plus vers des substituts végétaux de produits carnés et/ou laitiers. Au cours des six derniers mois, quatre personnes sur dix ont acheté ce type de produits, preuve d’un mouvement de fond en faveur d’un mode de vie plus sain.

Ces données, on les doit à Acosta, société de vente, de marketing et d’études de marché, spécialisée dans l’industrie des biens de consommation. Les résultats de l’étude ont pu être obtenus en suivant les comportements d’achat de consommateurs participant à l’expérience, entre les 8 et 11 mars dernier. Premier enseignement : préférer des substituts végétaux aux produits d’origine animale a comme principale motivation le facteur santé.

“Depuis la crise du COVID 19, les consommateurs se tournent vers un mode de vie plus sain“, souligne Kathy Risch, vice-présidente d’Acosta, chargée de la veille économique. “Grâce au flot continu d’informations sur la santé et le bien-être, de nombreux consommateurs ont pris conscience des avantages potentiels à long terme des alternatives à la viande et aux produits laitiers ; c’est ce qui explique cet essor des ventes de substituts végétaux. Au cours de la prochaine décennie, nous nous attendons encore à une très forte croissance de cette catégorie de produits, tout simplement parce que les consommateurs sont de plus en plus sensibilisés sur ces questions.”

A la maison ou au restaurant : comment consomme-t-on les produits d’origine végétale ?  

Selon la Plant Based Foods Association, le chiffre d’affaires de ce secteur s’élevait à 7 milliards de dollars en 2021, soit une augmentation de 27 % par rapport à 2019.

Quelques autres enseignements que l’on peut tirer de l’étude d’Acosta : 

  • Plus de la moitié des personnes interrogées (60 %) achètent des substituts végétaux plusieurs fois par mois, dans le cadre d’un régime flexitarien.
  • 77 % achètent des aliments d’origine végétale dans les épiceries traditionnelles.
  • 20 % les achètent en ligne
  • En général, les consommateurs choisissent des substituts de viande et de produits laitiers d’origine végétale pour remplacer le bœuf, le porc et le lait traditionnel.
  • 57 % des personnes achetant des produits d’origine végétale déclarent avoir l’intention de consommer ces substituts tout au long de leur vie.
  • Près de 20 % d’entre eux déclarent suivre un mode de vie entièrement végétal, basé sur un régime végan.

Toutefois, ce marché est plus complexe qu’il n’y paraît. Un indice ? Si la moitié des acheteurs de produits d’origine végétale attendent des restaurateurs qu’ils proposent ce type d’options dans leur menu, seuls 20 % d’entre eux consomment réellement, des plats végétariens ou végans au restaurant, — en guise de substituts à des produits d’origine animale.

De plus, environ 33 % des consommateurs américains considèrent les produits végétaliens seulement sous l’angle d’une mode, et ce, en dépit d’un intérêt et d’une demande croissants, si l’on en croit Acosta.

Pour en savoir plus sur les prochaines innovations qui marqueront ce secteur, rendez-vous au prochain SIAL Paris, qui se tiendra du samedi 15 au mercredi 19 octobre 2022 à Paris Nord Villepinte.

Lire aussi:

vous pourriez aussi aimer

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy