Plumes économiques
Plumes Economiques

Baromètre de la santé des PME/TPE MIQYES 2018 : Les entreprises tunisiennes optimistes malgré les entraves

0

Baromètre de la santé des PME/TPE MIQYES 2018 : Les entreprises tunisiennes optimistes malgré les entraves  

Selon les statistiques de l’INS la Tunisie compte environ 771 000 entreprises privées en 2017, dont 87.69% sont unipersonnelles, 9,62% emploient entre 1 et 5 salariés, 2,57%, emploient entre 6 et 200 salariés et seulement 0,11% emploient plus que 200 salariés. 

Bien que depuis 2010, le nombre des PME tunisiennes a enregistré une croissance annuelle moyenne de seulement 1,51%, l’année 2017 a enregistré une augmentation sensible du nombre des entreprises en général de +4.19%et une augmentation encore plus significative des PME employant de 6 à 250 salariés de +6,62%.

De ce fait, la population des PME de 6 à 200 employés se positionne aujourd’hui comme un véritable levier de l’économie tunisienne aussi bien pour la croissance, l’export, l’investissement, l’emploi ou encore l’innovation.

Initié au début de l’année 2017, le baromètre MIQYES de la santé de la PME vise à mettre en lumière les réalités et les perspectives de la PME, cheville ouvrière de l’économie tunisienne.

Partant d’une enquête élaborée sur un échantillon de 500 PME représentatives des PMEs, le MIQYES de la santé de la PME des éditions 2016 et 2017 a fourni une image sur la physionomie des PMEs, leurs réalités économiques, sociales et financières, leurs défis et challenges. 

Les éditions nationales de 2016 et 2017 du MIQYES de la santé de la PME ont fait ressortir des résultats cohérents et assez concordants, les mêmes constats et des blocages d’ordre tant managérial, spécifique à la nature du tissu entrepreneurial tunisien, que d’ordre institutionnel et environnemental, lié au climat des affaires, aux conditions du marché, et à l’accès au financement ont été bien identifiés. 

Pour cette troisième édition, le MIQYES de la santé des PMEs Tunisiennes pour l’année 2018 contiendra deux versions.

La première version ciblera la même population des éditions précédentes, à savoir des PME employant de 6 à 200 salariés, avec un questionnaire adapté, tenant compte des nouveaux impératifs (technologie, maintien et valorisation des ressources humaines).

La seconde version ciblera les TPEs employant entre 3 et 9 salariés et fera l’objet d’un questionnaire adapté à cette catégorie d’entreprises. En effet, un recentrage sur ces TPEs serait pertinent et mettra l’accent sur une catégorie assez représentative selon les statistiques et particulièrement dans les régions, dans la mesure où elles comptent plus que 2 400 entreprises et représentent 2,94% du tissu entrepreneurial régional.

Les principaux objectifs du baromètre de santé de la PME Tunisienne MIQYES 2018, dans ses deux versions, seront adaptés aux caractéristiques des PME/TPE afin de présenter une image de ces deux catégories d’entreprises en se focalisant sur leurs forces et faiblesses, analyser les changements et évolutions identifiés, faire le constat des entraves et blocages qui freinent la PME/TPE de l’intérieur (management et gouvernance, compétence et compétitivité, attractivité, innovation et technologie) que de l’extérieur (accès au financement et accès aux marchés, infrastructures, services publics, sécurité, …) et également  proposer aux partenaires de la PME/TPE (institutions financières, organismes d’appui, …) des solutions et des actions concrètes d’amélioration de leurs services, et identifier les opportunités d’intégrer les TPEs dans la chaine de valeur des PMEs afin de favoriser leur croissance, améliorer leur compétitivité et assurer leur pérennité

Malgré toutes les difficultés que rencontrent les PME/TPE Tunisiennes, ces dernières restent optimistes croyant à un avenir meilleur. En revanche, il faudra aussi que le gouvernement et les administrations encouragent les sociétés tunisiennes, notamment les PME, à innover et à se développer davantage aussi bien en Tunisie qu’à l’international, et ce pour le bien de toute l’économie nationale.

Le baromètre MIQYES de la santé de la PME/TPE est une initiative de née de la volonté de la CONECT et de ses partenaires, de mettre la lumière sur les réalités et les perspectives de la PME/TPE, cheville ouvrière de l’économie tunisienne.

« MIQYES » est, effectivement une initiative de la CONECT en partenariat avec le cabinet HLB GSAudit & Advisory, conseiller au quotidien des PME en Tunisie et dont les dirigeants sont fortement conscient des challenges des entreprises au quotidien. L’enquête « MIQYES » est menée par l’institut de sondage One to One et est également, soutenue par le PNUD ainsi que par le Ministère de la Formation professionnelle et de l’emploi et l’appui financier de la Norvège. L’objectif n’est autre évidemment, que de mettre la PME, sa compétitivité et sa pérennité au centre des priorités économiques et sociales en Tunisie. 

Lire aussi:

Leave A Reply

Your email address will not be published.