Plumes économiques
Plumes Economiques

FTAV : 4200 sociétés de services touristiques opèrent de manière illégale en Tunisie

0

FTAV : 4200 sociétés  de services touristiques opèrent de manière illégale en Tunisie

Près de 4200 sociétés de services touristiques opèrent de manière illégale en Tunisie, a indiqué le président de Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et de Tourisme (FTAV) Jaber Ben Attouche.

Intervenant lors d’une conférence de presser tenue, lundi à Tunis, à l’occasion du lancement de la campagne de sensibilisation dans le domaine du tourisme et de voyages, le responsable a mis l’accent sur l’impératif de lutter contre ce phénomène en coopération avec l’Organisation de défense du consommateur (ODC) et le syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT).

Ben Attouche a ajouté que les sociétés de services touristiques devront obligatoirement mettre le label de la FTAV afin qu’elles soient différenciées de celles qui exercent une activité illégale, d’autant plus que ces sociétés opérant légalement sont les seules qui garantissent des services de qualité aux citoyens. 

Le responsable a également souligné l’importance du partenariat conclu avec les médias en vue de lutter contre le secteur parallèle et d’identifier les services rendus par les agences de voyage légales, mettant en exergue le rôle majeur que joue l’ODC chargée de relever les dépassements. 

Il a également évoqué les dépassements commis par les sociétés opérant dans le secteur parallèle qui ne respectent pas le cahier des charges et qui ne sont pas assurées.

Cette situation, a-t-il dit, met en danger le consommateur;  d’où l’importance de la prise de conscience quant à l’importance de distinguer entre les secteurs formel et informel.

La représentante du SNJT Sawsen Chahed a souligné que le syndicat œuvre à organiser des sessions de formation dans le domaine touristique et consacrera un prix annuel pour le meilleur article dans le domaine du tourisme, mettant l’accent sur le rôle des médias dans la lutte contre le secteur touristique parallèle.

De son coté, Slim Saâdallah président de l’ODC, a passé en revue la contribution de l’organisation dans la lutte contre le secteur parallèle dans tous les domaines, y compris le secteur touristique. 

Les services touristiques accordés par les agences de voyages sont dépourvus de tout cadre légal qui  garantit le droit du citoyen, selon le responsable.

Saâdallah a également évoqué l’importance de l’accord tripartite signé par la FTAV, l’ODC et le SNJT, précisant que ces intervenants ont un rôle important dans l’organisation du secteur touristique et dans la lutte contre toutes les formes de commerce parallèle

Leave A Reply

Your email address will not be published.