Plumes économiques
Plumes Economiques

Le Conseil d’Affaires tuniso-africain appelle à accélérer la ratification de la ZLECA

0

Le Conseil d’Affaires tuniso-africain appelle à accélérer la ratification de la ZLECA

Le secrétaire général du Conseil d’Affaires tuniso-africain (TABC), Anis Jaziri a appelé à l’accélération de la ratification de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) afin de faciliter l’accès des entreprises tunisiennes aux marchés africains (investissement, commerce..), étant donné la tendance haussière des économies africaines.

Dans une déclaration accordée à l’Agence TAP, jeudi, il a mis l’accent sur l’importance de cette convention qui a été adoptée par 22 pays membres de l’Union africaine parmi les 44 pays signataires pour la création de la ZLECA dans le but d’appuyer les échanges commerciaux  avec les pays africains.

«  La ZLECA,  qui entrera en vigueur après la ratification de 22 pays, renforcera l’adhésion de la Tunisie au Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA)  ce qui permettra de développer le commerce tuniso-africain et de contribuer à booster l’emploi des jeunes », a encore souligné Jaziri.

Il convient de noter que le ministre des Affaires étrangères,  Khemaies Jhinaou a signé, le 21 mars 2018, à Kigali (Rwanda), l’accord créant la Zone de libre-échange continentale (ZLECA), lors de sa participation à la réunion extraordinaire de l’Union africaine.

La ZLECA vise à supprimer les barrières douanières entre les Etats africains, en laissant libre cours à chaque pays d’appliquer sa politique commerciale. Sa finalité est de doubler le commerce intra-africain avec un profit annuel d’environ 35 milliards de dollars, d’ici 2021.

La ZLECA s’étendra sur un marché africain de 1,2 milliard de personnes, représentant un produit intérieur brut (PIB) de 2, 5 trillion dollars.

Le dernier rapport du Fonds monétaire international (FMI) a souligné une reprise économique en Afrique subsaharienne, avec un taux de croissance de 3,5% en 2019 contre 3% en 2018.

Dans son rapport, le FMI a appelé les pays africains à aller de l’avant avec le lancement de la ZLECA  laquelle pourrait apporter des changements positifs au continent africain.

Lire aussi:

Leave A Reply

Your email address will not be published.