Plumes économiques
Plumes Economiques

Le taux d’inflation s’est établi à +7,5% contre seulement +5,7%

0

Le taux d’inflation s’est établi à +7,5% contre seulement +5,7%

Pour le deuxième mois consécutif, le taux d’inflation s’est établi à +7,5% en G.A contre seulement +5,7% en août 2017.

Cette évolution s’explique d’une part, par la décélération du rythme de progression des prix des produits alimentaires (+7,0% en G.A contre +8,3% en juillet 2018) et d’autre part, par l’accélération du rythme d’accroissement des prix des produits manufacturés (+9,2% en G.A contre +8,7%) et de ceux des services (+6,0% en G.A contre +5,3%). 

En variations mensuelles, l’indice des prix à la consommation a enregistré un accroissement plus modéré de 0,3% en août contre 0,6% en juillet.

Cette évolution porte la marque de la nette détente des prix des produits manufacturés au cours du mois considéré (-0,4% contre +0,9% en juillet 2018) bénéficiant de la baisse saisonnière des prix de l’habillement et chaussures (-3,7% contre +0,5% en juillet 2018) liée aux soldes d’été, et ce, en dépit du maintien d’un rythme de progression soutenu des prix des services (+1,0% contre +1,1%) en relation avec l’ajustement des tarifs de l’électricité et gaz (+5,8% contre +0,0%) et la reprise des prix des produits alimentaires (+0,4% en août contre -0,5% le mois précédent) tirée par la hausse des prix des produits frais (+0,4% contre -1,2% un mois auparavant) et plus particulièrement ceux des fruits (+0,4% contre -1,2%) et des viandes (+1,5% contre +0,1%).

En moyenne, sur les huit premiers mois de l’année, le taux d’inflation s’est établi à 7,5% contre 5% au cours de la même période de 2017. Cette évolution porte la marque de la forte progression de l’inflation des produits manufacturés (9,2% contre 5,7%), et dans une moindre mesures l’inflation des produits alimentaires (8,3% contre 4,5%).

L’inflation des produits alimentaires a connu une légère détente, en août (+7,0% en G.A contre +8,3% en juillet) suite au ralentissement du rythme de progression des prix des produits frais (+7,4% contre +10,1% un mois auparavant) et plus particulièrement ceux des volailles (+13,5% contre +21,8%) et des fruits (+15,3% contre +19,9%).

Par rapport au mois de juillet 2018, l’accélération de l’inflation des produits manufacturés (+9,2% en G.A en août contre +8,7% en juillet) a résulté principalement de la progression, d’une année à l’autre, de l’inflation des matériaux de construction (+21,6% contre +18,5%), des pièces de rechange (+24,4% contre +21,8%), des voitures (+15,6% en G.A en août contre +13,7% en juillet) et de l’habillement & chaussures (+7,4% contre +6,7%), fortement affectée par la dépréciation du dinar et la hausse des prix internationaux des produits de base.

Egalement, l’inflation des services a connu une remontée avec un taux de progression de 6,0% en G.A, largement supérieur à celui enregistré le mois précédent (+5,3%) en relation avec l’ajustement à la hausse des tarifs de l’électricité et gaz (+5,8% en G.A contre +0,0%), et l’accélération de l’inflation du loyer (+5,2% en G.A contre +4,9%).

En termes de contributions à l’inflation globale, l’analyse par secteur d’activité montre que la contribution de l’inflation des produits manufacturés est demeurée la plus importante avec 3,4 points de pourcentage, en août 2018 contre 3,3 points un mois auparavant, et ce, au détriment de l’inflation des produits alimentaires dont la contribution a baissé en revenant de 2,4 points de pourcentage en juillet 2018 à 2,1 points de pourcentage en août 2018 alors qu’elle n’était que de 1,6 point de pourcentage en août 2017.

Quant à la contribution des services à l’inflation, elle a augmenté, passant de 1,8 point de pourcentage le mois précédent à 2,0 points en août 2018.

Par régime de fixation des prix, la contribution à l’inflation globale des produits à prix libres a quelque peu baissé (6,5 points de pourcentage en août 2018 contre 6,6 points de pourcentage un mois auparavant) tandis que celle des produits à prix administrés a connu une légère progression, passant de 0,9 point de pourcentage en juillet à 1,0 point de pourcentage en août 2018.

Les principales mesures de l’inflation sous-jacente, à savoir, l’inflation « hors produits à prix administrés et alimentaires frais » et « hors produits alimentaires et énergie » ont toutes les deux poursuivi leur trend haussier, en août 2018, pour atteindre des niveaux exceptionnels de 8,6% et de 7,7% respectivement, après 8,1% et 7,3% enregistrés en juillet 2018, et 6,6% et 6,0% en août 2017.

La persistance de l’inflation sous-jacente à des niveaux élevés constitue une source de préoccupation pour la Banque centrale dont le mandat est d’assurer la stabilité des prix. Celle-ci reste vigilante quant à l’évolution de l’inflation et n’hésiterait pas à resserrer sa politique monétaire afin de ramener le taux d’inflation vers sa moyenne de long terme, agissant ainsi sur les anticipations inflationnistes.

Les prix à l’importation ont connu une accélération (+16,4% en G.A), en juillet 2018, contre 15,5% un mois auparavant suite à la hausse des prix de l’énergie et lubrifiants (+25,7% contre +18,4%) et ceux dans le secteur des mines, phosphates et dérivés (+18,8% contre +16,4%). Bien qu’à des niveaux élevés, les prix à l’import du secteur du textile, habillement et cuir (THC) et ceux du secteur agricole et agroalimentaire, ont toutefois enregistré une relative détente, revenant de 15,7% et 16,0% en juin 2018, respectivement, à 14,5% et 13,3% en juillet.

L’indice des prix de vente industrielle (IPVI) a progressé de 7,9% en G.A en juin 2018 contre 7,4% en mai dernier. L’orientation haussière de l’IPVI relevée depuis quelques mois indique la persistance des pressions sur les prix à la consommation.

Hors mines et industries chimiques, les prix de vente industrielle ont connu une décélération en juin 2018 ressentie notamment au niveau des prix dans le secteur des matériaux de construction, céramique & verre (+5,9% contre +7,2%), ceux du secteur des industries mécaniques et électriques (+10,0% contre +10,9%) et du textile (+4,9% contre +6,1%).

lire aussi:

Leave A Reply

Your email address will not be published.


CAPTCHA Image
Play CAPTCHA Audio
[ Different Image ]
Plumes Economiques