Plumes économiques
Plumes Economiques

Youssef Chahed : Le gouvernement va réaliser des projets de production d’électricité propre

0

Youssef Chahed :  Le gouvernement va réaliser des projets de production d’électricité propre

Youssef Chahed : Le gouvernement va réaliser des projets de production d'électricité propre  

Le Chef du gouvernement Youssef Chahed a annoncé, jeudi, un ensemble de projets que le gouvernement compte réaliser sur les court et moyen termes moyennant un investissement de 2000 millions de dinars pour la production de l’électricité, à partir de l’énergie solaire dans différents gouvernorats du pays et présenté 10 projets destinés à générer de l’électricité à partir de l’énergie éolienne et à réduire la précarité énergétique que vivent un million de familles, outre la réalisation d’audits des établissements municipaux.

Chahed a indiqué, à l’ouverture d’une conférence sur « l’accélération de la mise en œuvre des programmes d’efficacité énergétique » à laquelle prennent part près de 300 responsables, bailleurs de fonds et experts de Tunisie et de plusieurs pays, que le gouvernement entamera un programme national ciblant les familles à revenu limité et consommant moins de 100 kilowattheure par mois. Ce programme démarrera à Tozeur et concernera cette catégorie de familles qui seront dotées d’unités de production.

Il a ajouté que le gouvernement publiera le 27 avril 2018 les appels d’offres relatifs à la production de l’électricité grâce à l’utilisation des énergies renouvelables dans le cadre du système de concession pour la génération de 800 mégawatts (MW), moyennant des investissement de l’ordre de 2000 millions de dinars.

Ces concessions sont réparties entre la production de 300 MW d’énergie solaire dans les gouvernorats de Gafsa (100 MW), Tataouine (100 MW), Sidi Bouzid (50 MW) et Tozeur (50 MW) ainsi que la production de 300 MW d’énergie éolienne dans les gouvernorats de Nabeul (200 MW), Kébili (100 MW), en plus de 200  MW annoncés précédemment dans le gouvernorat de Tataouine pour une enveloppe d’environ 500 millions de dinars.

Et le Chef du gouvernement de poursuivre que 10 projets seront lancés au cours des prochaines semaines pour un coût total de 200 millions de dinars au profit du secteur privé conformément au système des autorisations pour la production d’électricité à travers les énergies renouvelables dont cinq projets d’énergie solaire de type 10 MW (Sidi Bouzid, Kairouan, Kasserine et Tataouine) et six projets d’énergie solaire de type 1 MW (Tataouine, Gafsa, Kairouan et Béja).

Il a souligné la nécessité de simplifier les procédures administratives en adoptant un cahier de charges pour les projets d’une valeur de moins d’un (1) MW pour ce qui est du système des autorisations et ce, en amendant la loi relative à la production de l’électricité à partir des énergies renouvelables avant la fin de 2018, indiquant qu’un bureau d’assistance sera créé au sein de l’Agence nationale de la maîtrise de l’énergie (ANME) d’ici la fin de l’année.

Le gouvernement, a-t-il dit, réalisera, par ailleurs, un audit énergétique de 350 municipalités (les constructions, le réseau d’électrification publique, le parc des véhicules) qui sera couronné par l’élaboration d’un plan d’action pour l’exécution des projets et la mise en place d’un programme cohérent d’investissement municipal dans le domaine de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables et ce, à la fin du mois de juin 2019.

Ce programme s’inscrit dans le cade d’un programme préparé avec le concours des différentes structures institutionnelles dénommé « les municipalités pour la transition énergétique » et visant à aider les municipalités à réaliser des stratégies locales pour la transition énergétique et garantir tous les fondements d’une exploitation idoine des possibilités existantes à même de maîtriser l’énergie et d’atteindre les objectifs énergétiques et environnementaux fixés.  

lire aussi : 

Leave A Reply

Your email address will not be published.


CAPTCHA Image
Play CAPTCHA Audio
[ Different Image ]
Plumes Economiques