Plumes économiques
Plumes Economiques

OECT : Lancement de l’Académie Internationale des Métiers de Contrôle et de la Finance

0

OECT : Lancement de l’Académie Internationale des Métiers de Contrôle et de la Finance

L’Ordre des Experts Comptables de Tunisie a lancé, vendredi, l’Académie Internationale des Métiers de Contrôle et de la Finance qui sera opérationnelle à partir du 27 février 2020.

Cette Académie est une structure professionnelle qui complétera l’enseignement universitaire en Tunisie, a déclaré le vice président de l’OECT, Maher Gaida, ajoutant que l’université tunisienne n’est pas, actuellement, en mesure d’enseigner les normes et concepts requis par l’économie mondiale, dont la lutte contre le blanchiment d’argent et la corruption, la fraude et l’intelligence artificielle.

«Certaines normes comptables ne sont pas enseignées à l’université, telles que les normes comptables des municipalités et la comptabilité par partie double des entreprises publiques», a-t-il encore dit.

Il a fait savoir que l’Académie envisage l’unification des méthodes de contrôle et d’élaboration des rapports de contrôle des structures chargées du contrôle et de la finance, citant dans ce cadre la cour des comptes.

Au sujet de la certification des formations effectuées au sein de l’académie, il a souligné que l’OECT œuvrera à l’obtention des certifications nationale et internationale. A moyen terme, l’objectif est d’attirer des personnes du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne pour se former, a-t-il avancé.

Il a fait remarquer que le tarif de la formation sera symbolique, notamment, pour les étudiants et les contrôleurs stagiaires, sachant que la période de formation varie entre 3 et 4 mois pour chaque thème, dont le nombre s’élève à 18.

Le Président de l’OECT, Slaheddine Zahaf a fait savoir que la première session de formation débutera, le 27 février, parallèlement à l’organisation du 33ème congrès international de l’OECT, les 27 et 28 février, sous le thème « La révolution digitale : Défis et apports pour l’économie tunisienne ».

Il a souligné que l’académie travaillera en partenariat avec plusieurs structures dont la Banque Centrale de Tunisie, la Fédération Tunisienne des Sociétés d’Assurance (FTUSA), l’Association Professionnelle Tunisienne des Banques et Etablissements Financiers (APTBEF)…

Pour sa part, le gouverneur de la BCT, Marouane El Abbasi, a souligné que la BCT apportera sa contribution dans les spécialités qui relèvent de son domaine d’action.

Il a mis l’accent sur la nécessité de tirer profit des compétences tunisiennes résidentes à l’étranger qui peuvent participer en tant que formateurs.

A noter, qu’en Tunisie qui compte 1 200 experts comptables, une vingtaine de comptables accèdent au marché du travail chaque année.

Lire aussi:

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Plumes Economiques