Plumes économiques
Plumes Economiques

Ooredoo : les employés font don de jours de travail au profit des hopitaux

0

Ooredoo : les employés font don de jours de travail au profit des hôpitaux

Conscients des éventuelles répercussions du COVID-19 sur la Tunisie et de l’état de l’infrastructure sanitaire dans notre pays, les employées de Ooredoo ont décidé de joindre l’élan de solidarité national en faisant don de journées de travails au profit de la santé publique.

A cette occasion, le Directeur Général Mansoor Rashid Al Khater, a déclaré « Nous ne pouvant être qu’émus devant l’engagement et le patriotisme dont nos collaborateurs ont fait preuve. Nous sommes ravis que notre personnel  soutienne cette noble cause et nous sommes particulièrement fiers du large écho que cette action a eu auprès de lui ».

Concernant le montant  des donations, Al Khater a répondu « Nous ne pouvons pas donner de chiffres exacts pour le moment car la participation  a largement dépassé nos attentes mais il semble que nous pouvons d’ores et déjà affirmer que la somme collectée sera supérieure à 55000 DT ».

D’après Al Khater la somme collectée sera répartie entre trois actions : L’acquisition de tenues de bloc pour l’hôpital Mongi Slim, l’achat de matériel de protection pour l’hôpital Charles-Nicolle et la contribution aux aménagements de la coupole du palais des sports d’El Menzah pour que l’endroit soit préparé à recevoir les futurs malades.

« Nous avons consacré un budget de 10 000 TND pour l’achat d’équipements de protection individuelle à usage unique pour le corps médical de l’hôpital Mongi Slim. Ainsi qu’un budget 20000TND pour l’acquisition d’équipements médicaux pour l’hôpital Charles-Nicolle.

Le budget restant sera alloué aux aménagement de la coupole d’El Menzeh, qui comme d’autres espaces, dans ces circonstances exceptionnelles, sera aménagée en hôpital pour accueillir les malades du COVID-19», a-t-il ajouté.

Rappelons que depuis le début de la crise Ooredoo n’a cessé de multiplier les actions pour aider au mieux le ministère de la santé à y faire face, que ce soit par les dons financiers, notamment celui à 800.000 dinars au profit du fonds 1818 de lutte contre le coronavirus, ou via les différentes mesures prises dans le but de faciliter à ses clients le respect des décisions gouvernementales.

Lire aussi:

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Plumes Economiques