Plumes économiques
Plumes Economiques

La Tunisie a raté l’avancement du projet Kaizen

0

La Tunisie a raté l’avancement du projet Kaizen

« Malheureusement, la Tunisie qui est censée être un hub africain n’a pas su profiter de l’opportunité pour avancer le projet japonais Kaizen, dont les activités sont composées d’un cumul de petites actions d’amélioration de la productivité des employés à un coût très abordable  par la participation de tous les membres de l’entreprise et mises en œuvre avec les moyens disponibles dans cette dernière », a regretté Ben Abbès .

Et de préciser que les Japonais ont décidé de transférer ce projet au Kenya, car la Tunisie, depuis 12 ans, n’a pas donné de résultats concernant son application dans certaines entreprises alors que le pays était supposé devenir un leader dans ce domaine (Kaizen) pour partager son expérience avec les autres pays africains ».

L’objectif est de disséminer en Afrique cette méthode, à travers l’échange des expériences réussies dans les différents pays d’Afrique.

Vers un partenariat tuniso-japonais dans le domaine de la santé

« Actuellement, une entreprise tunisienne privée mène des discussions avec nos partenaires japonais afin des les voir apporter leur savoir-faire dans le domaine de la santé dans une approche gagnant-gagnant », a fait savoir le président de la CCITJ.

Cette entreprise privée s’ apprête à ouvrir, dans deux ans, une unite de production des machines sophistiquées qui servent à la purification de l’air de tout virus.

Ce genre de machine sera utilisée dans les hôpitaux, les cabinets de médecins et tout espace fermé.

Selon Ben Abbès, plusieurs entreprises tunisiennes veulent investir dans le domaine de la santé, sauf qu’elles ont besoin du savoir-faire et de la technologie, à l’instar de ceux du Japon.

Lire aussi:

Leave A Reply

Your email address will not be published.


CAPTCHA Image
Play CAPTCHA Audio
[ Different Image ]
Plumes Economiques