Plumes économiques
Plumes Economiques

Women in Business : 12 femmes entrepreneures ont bénéficié du programme de mentorat de la BERD

0

Women in Business : 12 femmes entrepreneures ont bénéficié du programme de mentorat de la BERD

Douze femmes entrepreneures opérant dans les domaines du tourisme, des TIC, du transport, des services… ont reçu, jeudi, des certificats de participation au programme de mentorat «Women in Business», lancé par la BERD, en partenariat avec Mowgli Mentoring, sur une période de 12 mois.

Ce programme a servi de catalyseur pour faciliter la mise en réseau des participantes et créer ainsi, une plateforme pour le développement de l’entrepreneuriat féminin.

Le directeur national du Programme d’Appui aux PME, de la Banque Européenne pour la Construction et le Développement, Anis El Fahem, a précisé que l’objectif de ce programme de mentorat consiste à accompagner les femmes entrepreneures, à renforcer leur confiance en elles-mêmes, ainsi que leurs compétences professionnelles.

«La finalité étant d’aider ces femmes à  trouver l’équilibre entre leurs vies professionnelles et personnelles, pour leur permettre de s’épanouir dans l’ensemble de leurs activités », a-t-il noté, annonçant qu’une deuxième session de ce programme sera lancée, très prochainement, au profit d’un nombre plus important de femmes entrepreneurs (entre 24 et 36 femmes).

Mouna Gadouna, chef d’entreprise dans le domaine de l’emballage et de la plasturgie, a fait savoir que ce programme dépasse la simple assistance technique, puisqu’il consiste en un accompagnement qui se base sur une relation humaine. « Personnellement, j’avais besoin d’un soutien humain, d’un recadrage et une concentration sur mes objectifs et mes priorités, ainsi que d’une valorisation de mes réalisations, et c’était là le rôle de mentor ».

Son mentor, Tania Jebali, directeur général d’une agence de voyages, a souligné que ce programme vise à permettre aux femmes entrepreneures d’acquérir des compétences, d’accroître leurs aptitudes et leurs chances de succès dans la réalisation de leurs objectifs personnels et professionnels.

« C’est une relation humaine avant tout. Une sorte d’amitié voit le jour entre le mentor et le mentoré au cours de l’année.  Mon rôle était d’assister Mouna pour remettre les idées en place dans tous les domaines (professionnel et personnel), et aussi pour lui faire voir ce qui a été accompli tout au long des 12 mois du mentorat», a dit Jebali.

Et d’ajouter que même le mentor apprend lui aussi beaucoup de choses de son entrepreneur, car il découvre des secteurs totalement différents.

Lire aussi:

Leave A Reply

Your email address will not be published.