Plumes économiques
Plumes Economiques

L’UNFPA participe dans la protection des droits de la femme

0

unfpa-logo1  Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) renouvelle son engagement d’agir en faveur de l’égalité des sexes, des droits de l’homme et de la dignité humaine.

A l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme, l’UNFPA souligne, dans un communiqué parvenu à la TAP et comportant un message de son directeur exécutif que beaucoup de femmes rurales ont une autonomie limitée et une basse position sociale, ce qui les expose à un risque accru de souffrir de la faim, des violences sexistes et d’autres
violations de leurs droits fondamentaux.

« Elever la condition politique, sociale et économique des femmes rurales constitue en soi une fin capitale, aussi bien qu’une stratégie cruciale pour éradiquer la pauvreté, promouvoir les droits des femmes et ouvrir la voie d’un développement durable », ajoute le communiqué.

L’UNFPA souligne qu' »il est essentiel d’améliorer l’accès des femmes rurales à la santé sexuelle et reproductive et aux droits en matière de procréation pour les autonomiser et les rendre capables de gagner un revenu et de se nourrir, elles-mêmes et leurs familles ».

L’UNFPA travaille avec les gouvernements et ses autres partenaires pour le développement à autonomiser les femmes rurales et à faire en sorte qu’elles puissent revendiquer leur droit à la santé sexuelle et reproductive.

« En la journée internationale de la femme, j’appelle toutes les parties intéressées à s’associer à nos efforts pour promouvoir la santé, l’éducation et les droits des femmes » ajoute le directeur exécutif de l’UNFPA.

La journée internationale de la femme est célébrée le 8 mars de chaque année.


 Le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) (United Nations Fund for Population Activities puis United Nations Population Fund en anglais), créé en 1967, est la plus grande source des fonds de développement international pour la population.

En travaillant avec des gouvernements et des ONG dans plus de 140 pays, le fonds appuie des activités qui donnent de l’aide aux femmes, hommes et jeunes. La Directrice exécutive est Thoraya Ahmed Obaid qui est aussi membre du Cabinet du Secrétaire général des Nations unies.

Cet organisme a fait l’objet de polémiques, puisqu’il a été taxé de néo-malthusien par le Cato Institute

Revenus

En 2004, le total des dons fut plus de 500 millions de dollars. [2] En 2005, les vingt principaux donateurs (en $EU) du FNUAP furent :

Leave A Reply

Your email address will not be published.


CAPTCHA Image
Play CAPTCHA Audio
[ Different Image ]
Plumes Economiques