Plumes économiques
Plumes Economiques

Les réserves en eau dans les barrages se sont élevées à 1815 millions de m3

0

Les réserves en eau dans les barrages se sont élevées à 1815 millions de m3

Les réserves en eau disponibles dans les barrages se sont élevées à 1815 millions de m3, au 1er mai 2019, contre 1039 millions de m3 le 1er mai 2018,  ce qui représente 80,6% de la capacité totale des barrages, selon les données publiées, mercredi, par le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche

Cette évolution est due à l’augmentation des apports en eau aux barrages qui se sont établis à 2275 millions de m3   au 1er mai 2019 contre 850 millions de m3 à la même date de l’année écoulée, en raison des pluies enregistrées durant la période entre le 1er septembre 2018 et le 1er mai 2019. 

Ces apports sont répartis sur les gouvernorats du nord ( 1976 millions/m3 contre 823 millions/m3  durant la même période en 2018), les gouvernorats du centre (200 millions/m3  contre 18 millions/m3  en 2018) et le Cap Bon ( 98 millions/m3  contre 9 millions/m3  en 2018). 

Le taux de remplissage, au 1er mai 2019, a atteint 99% dans les barrages de Sidi Salem ( 574 millions/m3) et  de Sidi El Barrak (284 millions/m3), 98% dans le barrage de Bouhertma (gouvernorat de Jendouba) (110 millions/m3), et 80% dans les barrages de Sejnane (107 millions/m3) et de Malleg (72 millions/m3). 

Le ministère a encore fait savoir que les plus grandes quantités de pluies (de septembre 2018 à mai 2019) ont été enregistrées au Centre Ouest (919 mm), suivi par le Nord Ouest (500 mm), puis le Nord Est (472 mm), le Centre Est (233 mm) et le Sud Est (117 mm).

Le sud ouest a, quant lui, enregistré de faibles quantités de pluies de l’ordre de 41 mm. 

Lire aussi:

Leave A Reply

Your email address will not be published.