Plumes économiques
Plumes Economiques

Olivier Poivre d’Arvor : les pays du G7 et l’UE sont plus que jamais aux côtés de la Tunisie

0

Olivier Poivre d’Arvor : les pays du G7 et l’UE sont plus que jamais aux côtés de la Tunisie

L’ambassadrice du Canada à Tunis, Carol McQueen, a déclaré, vendredi, au Palais Dar Dhiafa, à Carthage, que les pays du G7 ont tenu, collectivement, à féliciter la Tunisie pour l’organisation de ses premières élections municipales et à réitérer le soutien du G7 à la Tunisie.

« Nous voulons tous que la Tunisie, un pays démocratique, réussisse au plan économique et réponde aux attentes du peuple tunisien », a-t-elle dit au terme d’une dans une déclaration aux médias à l’issue de la rencontre qui a réuni, au Palais Dar Dhiafa, à Carthage, le chef du gouvernement Youssef Chahed avec l’ambassadeur de l’Union Européenne à Tunis et ceux des pays du G7.

Cette réunion, a-t-elle ajouté, a été « très productive » et a montré « l’amitié profonde qui existe entre la Tunisie et les pays du Groupe des sept ».

Le canada préside actuellement le Groupe des sept qui comprend le Canada, la France, les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Japon, l’Italie, en plus de l’Union européenne.

De son côté, l’ambassadeur de France à Tunis, Olivier Poivre d’Arvor a indiqué que « les pays du G7 sont, plus que jamais, « aux côtés de la Tunisie dès lors qu’elle a organisé avec efficacité les élections municipales qui étaient un défi très complexe à organiser ».

Lors de cette réunion, nous avons tenu à féliciter le chef du gouvernement et ses équipes ainsi que la Tunisie pour l’organisation de ces élections municipales et dire au chef du gouvernement que la question économique était évidemment une question centrale dans la perspective des rendez-vous que la Tunisie va avoir, prochainement, avec le FMI et ou avec la Banque Mondiale.

Il a, dans ce sens, relevé que les ambassadeurs du G7 et l’ambassadeur de l’UE sont heureux d’entendre « une grande détermination à pouvoir faire en sorte que la Tunisie se porte mieux et que les grands chiffres macroéconomiques soient meilleurs ».

Il y a, a-t-il dit, des éléments intéressants de retour à la croissance dans le domaine de l’investissement. « Ces premières bonnes nouvelles qui nous ont été présentés par le chef du gouvernement sont encourageantes si elles s’accompagnent de réformes importantes ».

« Nous avons pleine confiance dans ce gouvernent pour pouvoir mener à bien ces réformes et faire de la Tunisie ce qu’elle est aujourd’hui déjà un exemple dans la région », a-t-il conclu.

Leave A Reply

Your email address will not be published.