Plumes économiques
Plumes Economiques

BAD :  »une augmentation historique » de 115 milliards de dollars, du capital de la banque

0

BAD :  »une augmentation historique » de 115 milliards de dollars, du capital de la banque

Les gouverneurs de la Banque africaine de développement (BAD) ont approuvé, le 31 octobre à Abidjan en Côte d’Ivoire, « une augmentation historique » de 115 milliards de dollars, du capital de la banque. 

Le capital de l’institution afiricaine a ainsi plus que doublé, passant de 93 milliards de dollars à 208 milliards de dollars.

Cette augmentation du capital approuvée lors de  la 5ème réunion extraordinaire du Conseil des gouverneurs de la BAD, « est  la plus importante de l’histoire de la Banque depuis sa création en 1964 », a indiqué la banque.  


Il y’ a deux ans, la BAD avait  lancé, des discussions en vue d’une augmentation générale du capital. Sa finalité est d’accélérer la mise en œuvre de ses stratégies de développement axées sur des objectifs de développement durable et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine:  éclairer l’Afrique; nourrir l’Afrique; industrialiser l’Afrique; intégrer l’Afrique et améliorer la qualité de vie des populations en Afrique.

L’institution africaine a contribué, au cours des quatre dernières années,  à raccorder 16 millions de personnes au réseau électrique.

Elle a fourni à 70 millions de personnes des technologies agricoles et à 9 millions de personnes un accès au financement par le biais d’entreprises privées.

La banque a également assuré à 55 millions de personnes des services de transport améliorés et à 31 millions de personnes l’accès à l’eau et à l’assainissement.

Pour les années à venir, la Banque prévoit de raccorder 105 millions de personnes à des branchements électriques nouveaux ou améliorés  et de soutenir  244 millions de personnes dans le domaine de l’agriculture.

Elle envisage de faire bénéficier 15 millions de personnes de projets d’investissement et de garantir un meilleur accès aux transports à 252 millions de personnes. 

En ce qui concerne l’accès à l’eau et l’assainissement, elle envisage de raccorder 128 millions de personnes.

Lire aussi:

Leave A Reply

Your email address will not be published.